Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

En dehors des projecteurs, la situation des oubliés de la croissance

/ Asie

Hu Jintao devient l’homme le plus puissant de la planète… La Chine dépasse le Japon et devient la seconde économie mondiale… Avec ce genre de titres, on oublie bien souvent la dure réalité de la majorité de la population chinoise : misère et tristesse. Mise en perspective avec un fait de société révoltant.

© Wong Yu Liang

Le 10 novembre à 8 heures du matin, Zhang Quanhui, une paysanne de 76 ans, arrive dans la capitale du Henan Zhengzhou.

On a marché avec mon mari pendant 8 heures aux côtés de notre âne et de sa remorque. On est venu vendre des légumes directement sur le marché. Pour pouvoir acheter des médicaments pour notre fils paralysé.

Une voiture de police s’arrête près du marché, un des occupants leur dit de plier bagages. Il balaye du bras le contenu de la remorque en insultant copieusement madame Zhang et son mari. Celle-ci a le tort de s’insurger. Résultat, elle est passée à tabac.

Qu’une femme de 76 ans en soit réduit à passer la nuit sur la route pour gagner l’argent qui lui permet de soigner son enfant, c’est déjà dérangeant. Qu’elle soit tabassée pour avoir eu l’effronterie de défendre son bien, c’est proprement révoltant. Mais malheureusement, ce fait divers n’est qu’un concentré du quotidien d’une bonne partie de la population. Loin du brillant des métropoles, c’est dans la misère et la détresse et sous l’oppression de cadres locaux imbus de leur pouvoir que vivent encore bien des ruraux chinois. On pourrait en faire des romans, mais une image valant plus que mille paroles, regardons ce qu’il est advenu d’un enfant malade mental. Les autorités d’un village du Hunan l’ont enchaîné dès son enfance dans une écurie. Après des années de calvaire, le jeune homme de 27 ans a pu s’enfuir avec l’aide de sa mère et a été retrouvé dans la ville de Zhangjiajie. Avec un morceau de chaîne incrusté dans son avant-bras…

En images :

news.sohu.com

news.sina.com.cn

hn.rednet.cn

Dans ces histoires, la seule chose dont on puisse se réjouir, c’est du courage de la presse chinoise, avec ses armées de jeunes idéalistes prêts à révéler les injustices et à risquer gros en s’opposant aux nantis.

legal.people.com.cn

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires