Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

ouvre son premier grand magasin 'développement durable'

/ Amérique du nord

La chaîne Walmart vient d’annoncer l’ouverture de son 1er centre de distribution à basse consommation d’énergie spécialisé dans les produits frais, encore unique en son genre au Canada , avec le soutien du ministère de l’Environnement.

Walmart Canada a investi 220 millions ces deux dernières années pour développer son réseau de distribution. © Ints Vikmanis

Andy Ellis, représentant de la filiale canadienne de Walmart, explique que ce magasin, sorte de laboratoire du développement durable, apporte la preuve que les questions environnementales et le développement des activités commerciales vont main dans la main. A court terme, l’initiative permet l’expansion du magasin et, à long terme, la filiale espère ainsi atteindre ses objectifs de développement durable.

Le gouvernement félicite Walmart pour son engagement dans les problèmes d’environnement, qui ajoute à l’image de leader en technologies vertes du Canada. Les 115 millions investis ont, entre autres, servi à développer un système de centralisation des produits frais et surgelés desservant les 104 autres magasins de l’ouest du pays, tout en créant 800 emplois pour sa construction.

Parmi les éléments-clé de l’effort de développement durable du magasin, on peut compter :

-          L’énergie renouvelable :

Tous les véhicules de chargement du magasin fonctionnent à piles à combustibles, réduisant de 55% les émissions de CO2, l’équivalent du retrait de 101 voitures sur les routes par an, en plus de l’économie financière.

Des panneaux solaires fournissent l’énergie pour chauffer l’eau dans les bureaux et les zones d’entretien et deux éoliennes apporteront suffisamment d’électricité pour 40 foyers.

-          La conservation de l’énergie

L’entrepôt et le parking sont éclairés par un système à basse énergie, produisant moins de chaleur, l’idéal pour un centre de réfrigération. Cela devrait faire économiser 7 millions de kilowatt à la compagnie, de quoi alimenter 121 foyers moyens au Canada.

Le système de réfrigération utilise l’ammoniaque comme réfrigérant au lieu du système au fréon traditionnel, et donc 33% plus efficace pour la consommation d’énergie. Les émissions de chaleur de ce système sont par ailleurs utilisées pour empêcher le gel des sols en hiver. Le tout représente une économie de 2 millions par an.

Les zones de dépôts ont aussi été repensées pour minimiser la perte du froid dans les zones réfrigérées près des portes et ouvertures vers les stations de livraison. Une automatisation des portes évitent que celles-ci restent ouvertes par mégarde.

Walmart Canada a investi 220 millions ces deux dernières années pour développer son réseau de distribution. Dans le domaine du développement durable, la chaîne s’intéresse à l’amélioration de l’efficacité logistique et l’implication des fournisseurs dans les bonnes pratiques de développement durable. Elle organise même des séminaires avec les fournisseurs et partenaires pour partager les idées et conduites à tenir.

Selon Andy Ellis, ce qui est pour le moment un lieu de démonstration des possibilités devrait devenir la norme pour l’industrie dans un futur relativement proche. La compagnie a aussi fait preuve de ses idées environnementales dans différentes opérations de réduction des déchets ou de protection de l’environnement local. Ses objectifs sont : zéro déchet, 100% énergie renouvelable et vente de produits viables pour l’environnement et la population.

Pour plus d’informations : www.walmart.ca

digitaljournal.com

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires