Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

En avant pour construire les villes du futur

/ Océanie

Avec le changement climatique, la croissance démographique et le manque de nourriture programmé, nos villes vont devoir s’adapter à un futur difficile et l’Australie cherche à appliquer la formule magique.

 

 

L’Australie devrait atteindre 36 millions d’habitants ou plus en 2050 et les villes qui sauront faire face à la pression environnementale engendrée seront les seules gagnantes.

Le changement climatique agit sur les ressources en nourriture, en eau et en énergie, et donc leur prix, en abîmant les écosystèmes et la biodiversité et en aggravant les cas d’incendies, de canicules ou d’inondations. Une ville bien préparée, flexible, doit pouvoir bien réagir à ces chocs. Pour les aider, le rapport du sommet des villes 2010 ADC Forum pose des objectifs clairs pour les capitales afin de surmonter ces bouleversements.

Ces objectifs sont pour le moment encore modestes (par exemple on envisage seulement 60% de réduction des gaz à effets de serre), mais seront revus à la hausse à plus long terme.

Il faudra aussi repenser les zones résidentielles pour une population croissante, accentuer entre autres le sentiment d’être une communauté avec le pouvoir de s’adapter, pour améliorer les conditions de vie. C’est également conseillé de se concentrer sur les objectifs permettant des résultats multiples. Par exemple, un même programme sur les transports peut entraîner la réduction des embouteillages et des émissions de CO2 et l’amélioration de la santé des habitants.

Afficher des objectifs implique la création d’un système pour les maintenir, gérer les résultats et adapter les comportements selon ces résultats. Par conséquent, chaque citoyen peut juger sa réussite personnelle ou en communauté ainsi que celle du gouvernement pour transformer sa ville afin qu’elle reste viable.

Parmi les objectifs de 2020, on compte sur une réduction de la consommation d’eau de 30% par rapport à 2000, de même pour les émissions industrielles. Les nouveaux immeubles devront être 100% ‘carbon-neutral’, la surface de végétation devra accroître et être entretenue chaque année et les zones propices à la culture devront être signalées et exploitées. La biodiversité est aussi un des centres d’intérêts, objectif ‘zéro espèces disparues’.

 

abc.net.au

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires