Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Téhéran s’arrête de fonctionner à cause de la pollution

/ Asie

La mairie de Téhéran a annoncé le mardi 23 novembre qu’en raison de la pollution de l’air, tous les bureaux de l’administration, les écoles et les universités de la ville seraient fermés le 24 novembre. Une mesure exceptionnelle qui risque de devenir nécessaire plus fréquemment tant la situation devient critique.

Vue aérienne de Téhéran, Iran

Parviz Rezazadeh est le directeur de l’Agence iranienne de météorologie. Il a déclaré à l’agence de presse Mehr que la situation de la capitale en matière de pollution de l’air était préoccupante. La capitale est encerclée par des montagnes, ce qui aggrave le phénomène. La circulation de l’air est empêchée par cette situation géographique particulière.

Selon lui, la situation risque d’empirer début décembre. Aucune pluie n’étant prévue pour longtemps, donc rien ne force les particules polluantes à retomber. Outre les mesures temporaires de fermeture des institutions publiques, les gouvernements, national et locaux, devraient se pencher sur le problème. Avant tout en réduisant la circulation automobile excessive qui serait une des principales causes du problème.

tehrantimes.com

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires