Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

De l’Alaska à la Terre de Feu en voiture électrique

/ Amérique du sud

Cinq étudiants européens ont parcouru les 26 000 kilomètres séparant les deux extrémités du continent américain à bord d’un véhicule 100% électrique baptisé SRZero. Leur périple s’est terminé à Ushuaïa, la ville la plus australe du monde, après 70 jours d’aventure.

C’est à l’Imperial College de Londres qu’est né le projet Racing Green Endurance, avec la mise au point d’une voiture sportive électrique entièrement conçue par un groupe d’élèves de la prestigieuse université britannique. Afin de pouvoir affronter les grandes étendues, il était indispensable que le véhicule dispose à la fois d’une autonomie importante et d’une vitesse de croisière suffisante. Ce défi a pu être relevé en allégeant au maximum l’habitacle, qui ne dispose ni de toit, ni de pare-brise, et ne peut accueillir que 2 personnes à la fois.

Grâce à ses deux moteurs d’une puissance de 400 chevaux, la SRZéro (ainsi baptisée en référence au châssis utilisé : celui de la Radical SR8) grimpe jusqu’à 200 km/h et passe de 0 à 100 km/h en 7 secondes. Elle est équipée de batteries lithium fer phosphate d’une capacité totale de 56 kWh, qui lui permettent de se recharger en 6 heures seulement et de parcourir jusqu’à 400 km d’un seul trait.

Arrivés mardi 16 novembre à Ushuaïa, la capitale de Terre de Feu, les cinq étudiants qui se sont relayés au volant de leur prototype (trois allemands, un anglais et un hollandais) ont parcouru en moyenne 290 km par jour pendant 70 jours et ont traversé 14 pays.

Toby Schulz, l’un des étudiants allemands, explique que

L’objectif de ce voyage était de démontrer que la voiture électrique fonctionne aussi pour les grandes distances et peut contribuer à préserver l’environnement. Il nous a fallu deux ans de travail pour concrétiser ce rêve.

Les jeunes aventuriers ont dû affronter toutes sortes de problèmes au cours de leur voyage le long de la route panaméricaine : accidents, routes coupées, tempêtes et, bien sûr, quelques incidents techniques, qui ne les ont pas empêchés d’atteindre leur objectif final dans les temps.

Nombreux sont ceux qui nous disaient que la voiture ne supporterait pas le voyage jusqu’à Ushuaïa, pourtant ça y est, nous avons réussi

…, a déclaré Toby Schulz à la presse locale qui attendait leur arrivée sur la place principale de la ville.

Les étudiants ont repris la route quelques jours plus tard pour rejoindre Buenos Aires où la SRZéro sera exposée au pied du célèbre obélisque de l’avenue 9 de Julio.

canalclima.com

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires