Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Le volontariat en entreprise prend de l’ampleur

/ Amérique du sud

Il ne s’agit pas de travailler gratuitement pour son entreprise, bien évidemment, le terme ‘volontariat en entreprise’ suggère la mise en place par l’entreprise d’actions sociales de volontariat auxquelles les salariés peuvent adhérer et ainsi offrir un peu de leur temps et de leurs compétences à des oeuvres de bienfaisances et à des projets sociaux locaux. Le principe vient des pays anglo-saxons, Etats-Unis, Angleterre, Canada et Australie et a commencé au milieu des années 90 au Brésil.

Une étude vient de révéler que ce type de volontariat encadré par l’entreprise est en pleine expansion. Elle a été menée par le CBVE (Conseil Brésilien du Volontariat en Entreprise) auprès de 100 entreprises au Brésil. En 3 ans, le nombre d’entreprises investissant plus de 200 000 R$ (90 000 euros) par an pour des actions de volontariat a doublé, atteignant les 36% en 2010. L’étude montre que 60% des entreprises valorisent l’expérience de travail volontaire dans leur processus de sélection de nouveaux employés et que la participation des directeurs aux programmes est un facteur d’adhésion important pour les salariés. Les retombées sont appréciées par ces sociétés : à plus de 90% elles affirment que les valeurs éthiques sont consolidées, que la relation entre l’entreprise et la communauté civile locale s’améliore, et que la notion de travail en équipe se renforce.

Le thème de prédilection des actions concerne l’insertion professionnelle et la formation. Pour la Présidente du CBVE, Wanda Engel,

le volontariat en entreprise peut représenter un apport inestimable dans la lutte pour une société plus juste et écologiquement responsable.

Elle souligne en outre que le pouvoir de transformation de ces programmes est d’autant plus efficace qu’ils associent la force du volontariat individuel à la planification, la synergie et la culture des objectifs apportés par l’entreprise.

Quelques règles

Il n’existe pas un modèle unique de volontariat corporatif, chaque organisation doit construire son propre projet avec la participation des salariés, mais certaines étapes sont à suivre pour que le programme fonctionne correctement :

  • Impliquer la direction de l’entreprise et fixer un objectif principal
  • Créer un comité de travail qui va établir le plan d’action en prenant en considération les besoins de la communauté et les attentes des salariés
  • Etablir un budget en termes de ressources financières, matérielles et humaines
  • Renforcer les pratiques de valorisation, reconnaissance et communication. Le succès du programme auprès des salariés en dépend.

ecodesenvolvimento.org.br

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires