Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Pour le bien de tous, pas de pétards pour le nouvel an!

Philippines / / Asie

Lors des jours de fête, tous les pays d’Asie allument des pétards en quantités affolantes. Mais les substances chimiques qui sont relâchées dans l’air à cette occasion sont nocives pour l’environnement et la santé. Dans ce contexte, le département de l’environnement a fait un plaidoyer pour se passer de pétards lors des festivités du nouvel an…

Les feux d'artifice et pétards sont ancrés dans la culture asiatique pour le passage à la nouvelle année. © Andreas Meyer

La tradition vient de Chine, dont l’influence dans le reste de l’Asie est colossale. Les Chinois anciens pensaient qu’en faisant suffisamment de bruit, les mauvais esprits seraient apeurés et ne viendraient pas commettre leurs méfaits chez les plus bruyants. L’habitude de faire résonner des pétards lors du nouvel an chinois s’est étendue à tous les jours de fête et à toute l’Asie.

Ramon Paje, secrétaire du Département de l’Environnement et des Ressources Naturelles (DENR) philippin, souhaiterait que ses concitoyens perdent cette vilaine habitude.

Dans les pétards comme dans les autres matériaux pyrotechniques, il y a du soufre, du charbon de bois, … Une fois relâchées dans l’atmosphère, ces substances réagissent avec l’oxygène de l’air pour former CO2, CO ou dioxyde d’azote. Des gaz à effet de serre dont l’effet néfaste est bien connu.

Le DENR souhaiterait aussi que les Philippins arrêtent de brûler les pneus usés, autre mauvaise habitude du jour de l’an.

Les gaz polluants émis restent à la surface de la terre du fait des basses températures de l’hiver.

Il faut s’attendre à ce qu’une couche de brouillard polluant plane sur les villes pendant plusieurs jours. Dans ces conditions, ceux qui ont des problèmes respiratoires ou pulmonaires risquent de voir leur situation empirer.

Paje a même des propositions concrètes pour ceux qui tiennent absolument à passer le réveillon dans le bruit.

Utilisez des cornes de brume fabriquées avec des matériaux recyclés, ou bien jouez de la musique sur laquelle vos familles et vos amis pourront danser. Mieux encore, passez le réveillon dans le silence en priant pour que 2011 soit une bonne année pour les Philippins et l’environnement.

Pour la petite histoire, la tradition des pétards venant de Chine est de plus en plus contestée en Chine même. Confrontée à des problèmes de pollution atmosphérique alarmants, Pékin a même interdit pétards et feux d’artifice.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires