Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

L’indice du développement durable arrive en bourse

Mexique / / Amérique du nord

En 2011, les investisseurs désirant entrer dans le capital d’entreprises ‘vertes’ et ‘durables’ pourront compter sur un nouvel outil pour savoir quelles sont les émetteurs de titres les plus engagés au niveau de l’écologie, des ressources humaines, de l’exploitation des matières premières et de la responsabilité sociale.

© Aleksandr Volkov

Ce nouvel indice boursier comprendra entre 8 et 12 émetteurs de titres et sera présenté lors de la troisième semaine de janvier à la bourse mexicaine BMV (Bolsa Mexicana de Valores). Il fonctionnera de la même manière qu’un ETF ou tracker. Il s’agit d’un produit financier complexe regroupant des actions propres à un secteur particulier. L’indice réplique la valeur des actifs de ce marché, dans ce cas les entreprises les plus ‘durables’ de la bourse mexicaine, dont le comportement en termes de gestion des ressources naturelles, d’exploitation durable des matières premières ou encore de qualité de vie des employés sera évalué régulièrement. Investir dans cet indice revient donc à acquérir une petite partie des actions de chacune des entreprises concernées.

Jorge Alegría, directeur général adjoint à l’information de la BMV, s’est déclaré agréablement surpris par la réaction des entreprises à l’annonce de la création de ce nouvel outil. Il a constaté un accueil très positif de la part de tous les secteurs, qu’il s’agisse de la construction, du logement, de l’industrie automobile ou encore de l’industrie minière. Cette diversité permettra selon lui d’élaborer un indice véritablement représentatif du marché mexicain.

Le nouvel indice de développement durable pourra être intégré de manière volontaire par les entreprises cotées en bourse qui publient des rapports liés à la responsabilité sociale, à la gouvernance d’entreprise et à la lutte contre le changement climatique. Ceux-ci seront traités et jugés par la très sérieuse firme EIRIS (Experts in Responsible Investments), basée à Londres.

Ce n’est pas la première fois qu’un outil permettant de faire des placements éthiques voit le jour. Depuis 2008, l’indice européen Low Carbone 100 sert à coter un produit financier ‘propre’, grâce à une initiative du groupe Euronext, qui répertorie les 100 entreprises émettant les plus faibles quantités de CO2.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires