Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Le biocarburant, l’avenir de l’aviation finlandaise

Finlande / / Europe

La compagnie aérienne finlandaise Finnair a annoncé qu’elle allait commencer à utiliser du biocarburant au printemps 2011. La compagnie sera vraisemblablement la première au monde à utiliser du carburant provenant de sources renouvelables pour ses vols réguliers. Le producteur du carburant, la société finlandaise Neste Oil, s’attend à voir la demande en biokérosène exploser sur le marché mondial.

Avion de la compagnie aérienne finlandaise, Finair

Nous avons l’intention de lancer l’opération commerciale dès l’entrée en vigueur de la certification

…, annonce Kati Ihamäki, vice-présidente du développement durable chez Finnair.

ASTM International, l’organisme de certification, prépare actuellement l’approbation qui permettra d’utiliser les biocarburants dans l’aviation commerciale. Une fois l’approbation obtenue, les réservoirs des avions pourront être remplis d’un mélange combustible fossile – biokérosène, qui remplacera à terme l’actuel carburant fossile JET A-1.

Mais Finnair n’est pas la seule compagnie aérienne à se lancer dans cette conquête écologique puisque Lufthansa a également prévu d’utiliser du biocarburant sur ses vols entre Francfort et Hambourg. Neste Oil a d’ailleurs signé un contrat d’approvisionnement à long terme avec la compagnie allemande.

C’est la première fois que le carburant d’aviation ultramoderne finlandais NexBTL sera utilisé dans le trafic commercial. Nous n’en sommes plus au stade expérimental. Il peut être utilisé sur les vols commerciaux

…, explique le PDG de Neste Oil, Matti Lievonen. Sa société prévoit de commencer la production du nouveau carburant dans ses usines de Porvoo (Finlande), Rotterdam et Singapour. Neste Oil vise l’augmentation considérable de la demande de ses produits car il existe, à l’heure actuelle, moins d’une dizaine de raffineries capables de produire du biocarburant d’aviation.

Respect des principes du développement durable

Les compagnies aériennes exigent néanmoins que les principes du développement durable soient respectés, en utilisant notamment des produits dérivés de matières premières.

Les déchets forestiers nous intéressent tout particulièrement

…, déclare Kati Ihamäki, vice-présidente du développement durable chez Finnair.

Nous ne voulons rien avoir à faire avec des projets qui perturbent la production alimentaire, nuisent aux ressources en eau ou entraînent d’autres inconvénients à la société.

Le biocarburant fabriqué à partir d’huile de palme est par exemple rayé de la liste chez Finnair.

Une bonne option de matière première est la graisse animal qui peut être utilisée pour produire du carburant de grande qualité. Et les principes de développement durable sont forcément respectés

…, ajoute Kari Kolsi, vice-président du R&D chez Neste Oil.

À l’heure actuelle, cependant, le biokérosène coûte deux fois plus que son homologue fossile.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires