Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

L’économie est menée par les femmes

Pacifique / / Océanie

Une étude du programme de mentors d’entreprises du Pacifique (Pacific Business Mentors Programme, PBMP) confirme le rôle prédominant des femmes dans l’économie samoane où 80% des entreprises sont dirigées par des femmes, le taux le plus élevé du Pacifique.


Le PBMP a été créé suite au forum des leaders du Pacifique de 2009, afin de renforcer les liens entre les entreprises du Pacifique et les populations pour ouvrir l’accès à la qualité, l’expertise et aux services de mentor en entreprise. Les risques et opportunités des entreprises s’en trouvent en général mieux gérés, les petites entreprises sont plus résistantes face aux contrecoups économiques ou aux catastrophes naturelles comme le dernier tsunami dévastateur. En s’occupant des petites entreprises, l’économie nationale s’améliore plus solidement, avec la création d’emplois au niveau local qui aide au renouveau de confiance envers l’économie.

En y regardant de près, la santé, la résistance et le futur de la prospérité de Samoa est dans les mains des femmes du pays, comme Sera Devoe, qui développe son atelier de mode, avec l’aide d’un mentor nommé par la Chambre de Commerce. Le but du mentor est d’identifier les zones de profit pour ne pas passer à côté du potentiel de son entreprise et aider l’entrepreneur a prendre confiance. Sera Devoe a su mettre à profit ces conseils et, après deux années difficiles, elle reçoit maintenant des commandes de Nouvelle-Zélande et même d’Alaska.

Le cas de Fu’a Simpson est aussi frappant : son entreprise de construction vient de décrocher un contrat de 50 millions de dollars avec le Fonds de Prévoyance national (National Provident Fund, NPF) et un autre contrat à Nauru. Bien que la compagnie se fournisse en matériaux essentiellement importés, la main d’œuvre et les fournisseurs de services sont recrutés localement, afin de continuer à faire profiter la communauté. Les emplois basiques de construction dans les îles voisines, comme Nauru, sont confiés aux locaux, sous la supervision d’employés Samoans envoyés sur place. Comme en général dans les îles du Pacifique, la priorité est donnée à la famille, ce qui est une des raisons avancées pour le succès des femmes dans ce domaine.

Une étude mondiale de la Banque Mondiale auprès de 60 000 personnes défavorisées montre que la grande majorité compte sur leur propre entreprise pour s’en sortir, avec la conviction que quiconque ayant une idée d’entreprise novatrice et la motivation pour s’y consacrer peut y arriver. A Samoa, ce sont les femmes qui ont ce profil et qui aident, par leurs efforts quotidiens, à dynamiser l’économie de leur pays.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires