Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

20% de vignobles bio en 2020

Nouvelle-Zélande / / Océanie

Les producteurs de vin bio ont annoncé un chiffre ambitieux : 20% de vignobles bio en 2020, avec le soutien de l’Association nationale des viticulteurs.

Vignes aux couleurs d'automne.

L’association des viticulteurs bio de Nouvelle-Zélande (Organic Winegrowers New Zealand, OWNZ) espère ainsi faire un pas de géant pour l’image écologique de la viticulture, si chère aux Néo-zélandais, partout dans le monde. La viticulture bio englobe des objectifs de viabilité sociale, environnementale et financière du pays.

Les viticulteurs de Nouvelle-Zélande (New Zealand Winegrowers) soutiennent cette décision, conscients des retombées positives pour leurs produits sur le marché mondial.

La surface de vignoble certifiée bio a triplé ces trois dernières années (4,5% du vignoble néo-zélandais), grâce à la volonté des producteurs de lier qualité et environnement pour se démarquer sur un marché mondial très compétitif.

OWNZ et l’association des viticulteurs de Nouvelle-Zélande s’étaient engagés pour la première fois en 2010 à promouvoir la production bio en développant la recherche, l’éducation et le marketing, financés par les taxes sur l’industrie du vin.

Petites et grandes entreprises sont de la partie, séduites par l’approche naturelle de la culture, point fort de cette industrie, selon Caine Thompson, viticulteur dans la plus ancienne exploitation viticole de Nouvelle-Zélande, Mission Estate.

Mission Estate a été cette année le premier ‘vignoble spécialisé bio’ grâce à un projet de recherche de trois ans, comparant un vignoble bio et un vignoble traditionnel. L’étude en temps réel peut être suivie sur organicfocusvineyard.com, et les résultats montrent que les deux sont de qualité. Le vignoble bio est moins cher à l’entretien, et suscite plus d’intérêt chez les viticulteurs en raison des soins qui doivent lui être apporté. Aucun produit chimique n’est autorisé, il faut suivre des processus écologiques et utiliser des produits naturels.

La viticulture bio établit un lien fort avec la nature, bien payé de retour. La preuve : le vignoble Milton, du président de OWNZ, James Milton. Milton a été le vignoble précurseur du bio en 1984 en Nouvelle-Zélande, à la surprise des autres viticulteurs. Tous sont maintenant conquis, et le trophée Air New Zealand attribué au Riverpoint Viognier 2009 de Milton ne peut que leur donner raison.

Pour plus d’information :

Rebecca Reider, National Coordinator, Organic Winegrowers New Zealand organicrebecca@xtra.co.nz; +64 (0)27 359 4522

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires