Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Le Mouvement ‘Limpa Brasil’ s’attaque aux déchets!

Brésil / / Amérique du sud

A partir de mars 2011, les rues des grandes villes brésiliennes seront investies par des équipes du mouvement Limpa Brasil  – Let´s do it!‘ afin de dégager les déchets jetés illégalement sur la voie publique.

© Leoadec

Malheureusement, l’accumulation de déchets dans les rues est un scénario banal dans les grandes villes brésiliennes. Ses conséquences sont désormais bien connues : pollution des rivières, égouts bouchés, prolifération des maladies…  C’est avec le double objectif de nettoyer les rues et de sensibiliser la population au recyclage que débarque au Brésil le mouvement international qui forme des équipes de citoyens-nettoyeurs de rues : Let’s do it!

Créé en 2007 par l’écologiste estonien Rainer Nolvak, l’initiative a déjà permis de nettoyer les rues de nombreux pays européens et asiatiques. Au Brésil, le mouvement portera le nom de Limpa Brasil – Let´s Do it! La première mobilisation est prévue à Rio de Janeiro, le 27 mars très exactement.

La cartographie des rues ciblées est en train d’être réalisée. L’objectif est de rassembler le plus grand nombre de volontaires pour aider à la collecte des déchets. Ils enlèveront les résidus abandonnés le long des rues de leurs quartiers ou dans les communes voisines. L’opération ne se fait pas sans l’appui des divers acteurs locaux de traitement de déchets. Que ce soit les coopératives de recyclage, les entreprises locales de gestion de déchets ou les services municipaux, tous seront sollicités et invités à s’unir au mouvement.

Le projet a mis en place un site internet où il est possible de déposer sa candidature, notamment pour des travaux préliminaires tels que l’organisation des équipes, la logistique et la promotion des actions. Les villes participantes sont Belo Horizonte, Brasília, São Paulo, Belém, Campinas, Curitiba, Fortaleza, Goiânia, Guarulhos, Manaus, Porto Alegre, Recife et Salvador.  Les villes intéressées par l’initiative sont invitées à se manifester.

Le projet brésilien aura un aspect pédagogique parce que la population a besoin d’être sensibilisée au recyclage pour une meilleure préservation de l’environnement brésilien. En résumé, il ne faut pas se contenter de nettoyer les rues si ensuite les gens continuent à les polluer. C’est ainsi que le mouvement prévoit une campagne d’éducation dans les écoles publiques, sur le développement durable en général, et le recyclage en particulier,  en association avec l’Institut Akatu et la chaîne de télévision Futura.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires