Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Les tissus recyclés, nouvelles stars du salon du textile de Medellín

Colombie / / Amérique du sud

Deux entreprises colombiennes, Enka et Fabricato, ont fait sensation lors du salon Colombiatex grâce à des innovations technologiques permettant de créer des tissus haut-de-gamme à partir de polyester issu du recyclage de bouteilles en plastique.

© Tan Wei Ming

Dans un pays où plus de 1 500 millions d’emballages en PET (polyéthylène téréphtalate) finissent à la poubelle chaque année, la mise en valeur de ce matériau à travers son recyclage constitue une véritable avancée en matière de préservation de l’environnement.

La production de polyester à partir de PET recyclé nécessite 92% d’énergie en moins que le procédé de fabrication conventionnel utilisant des matières premières vierges.

L’usine d’Enka permet déjà de traiter 11 000 tonnes de bouteilles par an. Le processus de transformation commence par le broyage, le lavage puis la fabrication de granules, qui permettent de récupérer la quasi-totalité des dérivés du pétrole présents dans le plastique. Le matériau obtenu sert à élaborer une fibre synthétique qui sera ensuite transformée en tissu.

Selon Álvaro Hincapié, président d’Enka, il suffit de trois bouteilles de 30 grammes pour fabriquer une chemise. Il explique que ce nouveau tissu est à la fois plus doux, plus résistant et plus absorbant que le polyester classique.

Mélangée à du coton, cette fibre high-tech a permis à l’entreprise Fabricato de développer des tissus de décoration, du coutil et des toiles de jean. Ces dernières seront utilisées dans le cadre d’une alliance stratégique avec Levi’s. Fabricato a notamment proposé à la célèbre marque américaine deux toiles innovantes : la première offre une résistance accrue à la salissure et la seconde n’absorbe pas les mauvaises odeurs.

L’aspect social de l’initiative d’Enka n’a pas non plus été négligé : les centres de collecte d’emballages plastiques offrent des emplois à 2 800 personnes, principalement des mères de famille célibataires et des personnes déplacées ou en processus de réinsertion.

Intitulée La nature fait de la technologie, la 23ème édition du salon Colombiatex, considéré comme l’un des plus importants d’Amérique Latine, a également été l’occasion de présenter des tissus insolites fabriqués à partir de bambou, de fibres de maïs ou encore de protéines de lait et de soja.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Derniers commentaires

  1. Boulanger Jeannette

    Bonjour,

    Mon amie participe avec une école de mode parisienne au concours Hyeres 2014.
    Nous travaillons ensemble sur un projet mélant le vintage des années 50 révisité avec un gout moderne et actuel. Conscientes de l’importance de l’écologiet et du recyclage de nos jours, nous nous demandons si l’utilisation de vos services est possible ? Dans quelle mesure financière devons – nous investir? Un éventuel partenariat est t il envisageable?
    Pouvoir vous rencontrer serait déjà très important pour nous.
    Pouvons nous convenir d’un entretien?
    Nous sommes localisées à Paris.

    Bonne soirée,
    Bien à vous,

    Jeannette Boulanger