Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

La sécurité sociale, en tête des préoccupations de la population

Chine / / Asie

Comme chaque année, à l’approche des sessions plénières des deux assemblées, le quotidien du peuple réalise une enquête sur les thèmes qui préoccupent les internautes. Cette année, la fragilité du système de la sécurité sociale est largement en tête.

© Stephen Finn

Le quotidien propose 18 thèmes aux internautes qui votent pour ceux qu’ils considèrent les plus importants. D’autre part, un questionnaire détaillé sur chacun des thèmes peut être rempli par ceux qui le souhaitent.

Après moins d’une semaine d’ouverture, le site faisait déjà état de près de 80 000 votes. Selon cette enquête, les chinois se soucieraient le moins de  ‘l’intégrité des informations trouvées sur internet’ et de la ‘position du pays dans la compétition internationale’. En revanche, ils souhaiteraient que les thèmes de ‘la sécurité sociale’, de ‘l’intégrité du système judiciaire’ soient au centre des discussions.

Les ‘deux assemblées’ chinoises sont l’Assemblée Nationale Populaire (ANP) et la Conférence Consultative Politique du Peuple Chinois (CCPPC). Elles se réunissent en session plénière tous les ans à la même période. Bien que la plupart des lois votées à cette occasion ne fasse pas l’objet d’un véritable débat puisque leur contenu a été décidé par les cadres du parti en amont, ces évènements sont suivis de près par la population. C’est que certaines surprises peuvent y être annoncées, comme par exemple des mesures concrètes sur l’investissement immobilier, etc…

Les différents domaines du développement durable sont bien placés dans le classement. Pour ne parler que de l’aspect environnemental, il se place en neuvième position des soucis de la population. En 2010, la même enquête ne le plaçait qu’en avant-dernière position. Auparavant, il n’était même pas sur la liste.

Si le législateur écoute la voix du peuple, la Chine serait en 2011 plus sûre, plus verte, plus agréable à vivre et porterait moins d’attention à son statut sur la scène internationale. Dur à imaginer.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers commentaires