Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Le réchauffement climatique, un défi lancé aux jeunes

Fidji / / Océanie

Quels sont vos plans pour aider votre famille, vos proches, votre communauté et votre pays à faire face au réchauffement climatique ? C’est la question à laquelle ont du réfléchir 40 jeunes lors d’une présentation à Suva.

Polynésie Française, Mars 2007 © Michel Charleux

Dr Russell Howorth, de la SOPAC (Commission de Géoscience Appliquée du Sud Pacifique), a présenté ce défi à 40 représentants de la Jeunesse du programme environnemental Ship of World Youth (Bateau de la Jeunesse du Monde), rassemblés à Suva.

L’océan est parfois appelé ‘la salle des machines du réchauffement climatique‘, constituant 75% de la surface du globe et absorbant la plus grande partie de l’énergie solaire. Or, dans la région Pacifique, l’océan représente 95% de l’environnement, multipliant d’autant les risques.

La SOPAC a pour but d’aider les habitants des îles du Pacifique à mettre en place des stratégies viables et efficaces pour s’adapter au changement climatique en comprenant les enjeux et les données scientifiques collectées.

Par exemple, il est important de comprendre que les changements ne se voient pas au quotidien mais sont la conséquence des intempéries quotidiennes parfois violentes. Les petites îles du Pacifique seront immanquablement affectées et doivent collecter toute information permettant d’en comprendre la fréquence et les impacts environnementaux ou économiques pour apporter les solutions ‘zéro regret’ adaptées.

Le Dr. Howorth sait que les jeunes seront responsables d’appliquer ces stratégies ‘zéro regret’ : planter des cultures résistantes au sel, réparer les systèmes d’approvisionnement en eau et ne plus construire sur la ligne des grandes marées ou dans le lit des rivières.

Le 23ème Bateau de la Jeunesse du Monde embarque 144 Japonais (pays organisateur) et 144 autres représentants de 12 pays, dont l’Australie, Fidji, les États fédéraux de Micronésie, les Iles Salomon et le Vanuatu pour la région Pacifique. Le but est de former de futurs leaders, en les impliquant dans des discussions aux perspectives mondiales, et le réchauffement climatique est l’un des thèmes majeurs.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers commentaires