Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Plusieurs îles basses-émissions en projet

Thaïlande / / Asie

Sur le modèle de l’île de Samso au Danemark, la Thaïlande va rendre indépendante en énergies fossiles six îles du pays. Un projet ambitieux qui s’inscrit dans le cadre d’une politique de réduction drastique des émissions de GES.

Ile de Samso, Danemark

Le gouvernement Thaï a déclaré vouloir alimenter 20% de l’énergie du pays par des sources renouvelables. Alors que la proportion actuelle se monte à seulement 5%, la tâche paraît rude.

Une des premières étapes pour arriver à cet objectif va consister dans la mise en place de six îles à basses émissions. L’île de Koh Phaluai, dans la province de Surat Thani, a déjà commencé les aménagements visant à la rendre autonome vis-à-vis des énergies fossiles. Les autorités centrales et locales ont jusqu’à présent dépensé 52 millions de bahts (environ 1,25 millions d’euros) dans ce projet. Plusieurs éoliennes sont déjà installées, et des serres permettant de faire sécher les poissons sans chauffage artificiel sont en place. Le développement de l’île sera basé sur les principes de participation des habitants, maintien de la population à un niveau gérable et maîtrise de la consommation d’énergie.

Koh Phaluai, dont l’économie est basée sur les secteurs de la pêche et de l’agriculture, compte 438 habitants qui commencent aussi à profiter des retombées du tourisme. L’île est en effet appréciée pour son environnement parfaitement conservé et ses spots permettant d’observer les dauphins, les papillons et autres trésors de la nature.

Si aucun complexe hôtelier n’a encore fait son apparition malgré l’arrivée des touristes, la consommation électrique a toutefois déjà fortement augmentée. Un nouveau besoin comblé grâce à des générateurs diesel, dont l’efficacité est 10 fois moindre que les sources conventionnelles.

Selon le ministre de l’énergie Wannarat Channukul,

Cette région a vocation à devenir un site de démonstration pour le développement de villages à basses émissions.

Les résidents ont déjà 23 projets dans les tubes tels que l’installation de panneaux photovoltaïques, le remplacement de véhicules au diesel par des voitures électriques et la construction de petits barrages hydroélectriques. Espérons que les autorités pourront faire aussi bien que sur l’île danoise de Samso citée comme un modèle au projet. La petite île d’un peu plus de 4 000 habitants est complètement neutre pour l’environnement, tirant 100% de son besoin en énergie de 21 éoliennes on- et offshore.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires