Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

USA en tête des 25 pays les plus gros producteurs de biocarburants

USA / / Amérique du nord

Les États-Unis ont terminé l’année 2010 en tête des pays producteurs d’éthanol renouvelable, d’après l’étude Global Biofuels Outlook 2010-2020 publiée en février par le pôle GBC (Global Biofuels Center) de Hart Energy Consulting.

Une usine de production d'éthanol dans le Dakota du Sud. © Jim Parkin

Avec des capacités de production supérieures à 51 milliards de litres, les États-Unis jouissent d’une confortable avance sur la première puissance économique de l’Amérique du Sud. Le Brésil est classé deuxième avec près de 27 milliards de litres. Ces deux pays réunis représentent 82% des capacités de production d’éthanol en fonctionnement dans le monde. La Chine, troisième, arrive loin derrière avec des capacités supérieures à 2,7 milliards de litres. La France occupe la quatrième place tandis que le Canada clôt le classement des cinq premiers.

En 2009, l’industrie américaine de l’éthanol dénombrait 170 usines en activité. Nos analyses révèlent, pour la fin 2010, une hausse du nombre total d’infrastructures productrices de bioéthanol en service qui ressort à 187 installations

…, explique Michael Marshall, analyste principal du GBC et principal auteur du rapport.

Les États-Unis dominent également la production biodiesel

Les États-Unis dominent également le classement mondial réalisé pour le biodiesel, avec des capacités de production en service de 5,9 milliards de litres. Ils sont talonnés par l’Allemagne, dont les capacités sont estimées à un peu plus de 5 milliards de litres. Viennent ensuite l’Espagne, à 5 milliards de litres, puis l’Indonésie.

En dépit de perspectives de croissance spectaculaires pour 2011 et 2012, le Brésil n’occupe que la cinquième place du classement, avec une capacité de production équivalant à 70% de celle des Etats-Unis en 2010.

Il convient de souligner que 10% seulement des capacités de production de biodiesel aux Etats-Unis sont actuellement exploitées

…, précise Tammy Klein, vice-président adjoint chez Hart Energy Consulting.

Ce taux d’utilisation en deçà de 10% s’explique par l’envolée du cours des produits de départ intervenant dans l’élaboration du biodiesel et par la suppression du crédit d’impôt fédéral sur le biodiesel jusqu’au 17 décembre 2010.

Le classement est publié dans son intégralité sur le site web du GBC.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires

  1. j adore ce site il me fait frissone