Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Attention, réchauffement climatique, sortez les mouchoirs!

USA / / Amérique du nord

Une étude démontre le lien entre le réchauffement climatique et une saison de rhumes des foins prolongée. Une menace sanitaire et financière pour les 23 millions d’Américains asthmatiques.


Avec des hivers plus tardifs et moins longs, la période de pollinisation s’accroit, une vraie torture pour les 36 millions d’Américains souffrant d’allergies. Une étude du Ministère de l’Agriculture aux États-Unis confirme, nombreuses preuves à l’appui, que les allergies ne vont faire que s’aggraver. L’asthme, à lui tout seul, représente un coût de 32 milliards de dollars aux États-Unis.

Selon Kim Knowlton, professeur à l’Université de Columbia, le doute n’est pas permis : les chiffres relevés dans 10 endroits différents montrent que la saison de pollinisation se prolonge depuis 1995, plus on va au nord. Les personnes ayant des allergies ou de l’asthme vont réellement souffrir si la montée des températures n’est pas enrayée.  Depuis longtemps, les scientifiques prédisent que les pôles souffriront plus du réchauffement, et cette étude en apporte encore la preuve. Au Canada, la période de pollinisation s’est allongée de 27 jours, alors qu’au Texas, elle a été raccourcie.

L’étude, faite sur une courte période de 14 ans, permet pourtant déjà de constater que le taux d’asthme a doublé aux États-Unis. Le prolongement de la saison des pollens ne va rien arranger. Cela prouve aussi – si nous ne l’avions pas encore compris – que le réchauffement climatique nuit plus que jamais à notre santé.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires