Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Les fournisseurs d’Apple ont-ils des pratiques durables?

Chine / / Asie

La société californienne a publié son rapport 2010 sur les pratiques de ses fournisseurs. Reconnaissant pour la première fois la responsabilité d’un des maillons chinois de sa supply chain dans de graves accidents du travail. Apple a cependant assuré que tout était rentré dans l’ordre. Pas si sûr…

© Dmitry Kutlayev

En 2010, un groupe de 36 organisations de protection de l’environnement chinoises a enquêté sur les pratiques de multinationales technologiques qui se fournissent en Chine. Les résultats étaient très critiques envers la société de Steve Jobs (voir l’article Les ONG chinoises critiquent Apple pour la pollution de sa chaîne logistique). Les organisations critiquaient notamment le silence radio de la firme à la pomme relativement à un accident à l’hexane qui aurait contaminé plus de 100 ouvriers dans une usine du sous-traitant Wintek.

Apple a enfin réagi. Son ‘rapport d’avancement sur la responsabilité fournisseurs 2010’ a été publié le 15 février. Ce rapport de 25 pages reconnaît explicitement l’incident.

137 ouvriers du site de Suzhou de l’entreprise Wintek ont été intoxiqués à l’hexane. Nous avons déjà exigé que Wintek stoppe l’utilisation de ce produit, revoie son système de circulation de l’air et paye les frais médicaux des personnes touchées.

Apple ajoute que ses contrôleurs ont pu vérifier que le personnel touché avait été traité et repris son travail.

Wintek a déjà indemnisé les personnes en respect des lois chinoises correspondantes et la plupart des 137 personnes infectées ont rejoint leur poste de travail.

Pour en avoir le cœur net, un journaliste du Journal du matin de Pékin (Beijing Chenbao) s’est rendu à Suzhou et a pu rencontrer plusieurs des ouvriers concernés. Ils sont moins optimistes que les cols blancs qui ont rédigé le rapport chez Apple. Jia Jingchuan et Hu Zhiyong ont été empoisonnés à l’hexane. Monsieur Jia a expliqué comment le 11 février dernier, il a reçu un coup de téléphone du responsable de la gestion de l’accident, sans doute motivé par la pression exercée par les inspecteurs d’Apple.

L’entreprise reconnaît que vous avez été victime d’un accident du travail.

La suite de la conversation l’a cependant surpris :

Quand est-ce que vous comptez démissionner ? … Car bien entendu vous ne pourrez être indemnisé qu’après avoir démissionné.

Monsieur Jia est entré chez Wintek en mai 2007, il a été intoxiqué à l’hexane en août 2009. Depuis sa sortie de l’hôpital, il a des sueurs sur les mains, des tremblements et des douleurs aux jambes tous les soirs. Et il redoute de devoir quitter l’entreprise.

J’ai peur que mon état empire, et je ne retrouverai pas de travail si je quitte la société. En plus, personne ne se souciera de financer mes factures d’hôpital, alors que si je reste ils ont l’obligation morale de me soigner puisque tout a commencé par leur faute.

Monsieur Hu a lui aussi été reconnu victime d’accident du travail et déclare ne pas souhaiter quitter non plus la société, sans doute pour les mêmes raisons.

L’entreprise a pris en charge quelques frais médicaux, et puis ils ont déclaré unilatéralement que j’étais guéri. Mais c’est loin d’être fini.

Il ajoute cependant qu’il a constaté une amélioration dans les conditions de travail :

Maintenant, après quelques heures sur la chaîne, ils nous autorisent à aller nous dégourdir les jambes à l’extérieur, pour respirer un peu d’air frais.

Les patrons taïwanais sont connus pour leur manque de respect envers les employés du continent. Si en plus, ils sont pressés sur leurs marges par des clients occidentaux trop avides, le résultat sur les pratiques au travail est effrayant. Car rappelons que dans le prix d’un iPhone par exemple, seulement quelques % reviennent au sous-traitant qui le fabrique. Le reste va dans les poches de la marque qui le commercialise, en l’occurrence Apple.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires