Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Arrivés à bon port

Royaume-Uni / / Europe

Après neuf mois de recherches, de planification, d’achats, de préparation administrative et de formation, les explorateurs, scientifiques et accompagnateurs ont désormais quitté leurs pays respectifs pour prendre leurs quartiers à Resolute Bay, dans le Grand Nord canadien. Récit de cette première semaine.

 

Ann, Adrian and Phil avant le grand départ © Catlin Arctic Survey

 

Resolute Bay est une petite communauté de l’Arctique canadien, une ville frontière au bord de la vie sauvage du grand Arctique. Sa population de 230 habitants s’accroît au mois de mars alors que les aventuriers du monde entier se pressent pour commencer leurs quêtes du Pôle Nord.

Les températures montent rarement au-dessus de -30 ou -40°C à cette période de l’année. Les équipes du Catlin Arctic Survey doivent s’attendre à des conditions encore plus rudes puisqu’elles ont l’intention de se rendre plus au nord. Sur la mer de glace, les températures pourraient avoisiner les -40°C, avec une sensation de -75°C en raison du vent.

Le directeur du Catlin Arctic Survey, Pen Hadow, connaît très bien les conditions qui attendent les explorateurs là-bas, lui qui était présent pour la première expédition en 2009.

C’est très difficile de s’habituer à travailler dans un froid extrême. Vous essayez de réaliser des manipulations scientifiques complexes alors que vous portez quatre paires de gants. Cela prend du temps de s’imposer une certaine routine dans des conditions aussi hostiles. Apprendre à éviter le pire du froid, s’emmitoufler dans des couches et des couches de vêtements est un véritable premier défi à relever dans l’Arctique.

L’équipe du Catlin Arctic Survey 2011

Rassemblés à Resolute Bay pendant cinq jours pour une formation polaire intensive, les 4 explorateurs Ann Daniels, Phil Coates, Tyler Fish et Adrian McCallum s’apprêtent à réaliser des recherches deux mois durant afin de mesurer si les changements de température de la mer et la salinité influencent les courants océaniques.

Ils sont accompagnés des scientifiques Dr. Helen Findlay, Dr. Victoria Hill, David Ruble et Kristina Brown, qui doivent entreprendre différents projets sur les courants océaniques et l’acidification au ‘Camp de glace’ du Catlin Arctic Survey.

Outre les 4 explorateurs et les 4 scientifiques, 4 accompagnateurs vont également passer plusieurs semaines dans l’Arctique. Il s’agit d’un chef cuisinier, d’un responsable de la communication qui vous permet de disposer régulièrement d’infos, photos et vidéos, d’un guide qui escorte les scientifiques et d’un responsable du ‘Camp de glace’ du Catlin Arctic Survey, un centre avec tentes doté d’installations de communication et de recherche, et de quoi dormir, à quelques kilomètres de la côte de l’île Ellef Ringnes.

 

Et ensuite?

Par la suite, les explorateurs suivront une formation polaire : gestion des vêtements, blessures par temps froid, communication, navigation, installation d’un camp, et enfin identification et limitation des risques.

On leur enseigne à identifier les changements de couleurs de la glace et sa stabilité : la glace blanche est la couleur la plus sûre, qui doit faire entre 15 et 30 centimètres d’épaisseur, suffisamment pour marcher ou skier dessus. La glace grise mesure entre 10 et 15 cm d’épaisseur et mieux vaut l’éviter même si elle pourrait supporter le poids d’une personne. La glace noire est une couche de glace mince fraîchement formée, sur laquelle il ne faut jamais s’aventurer

…, explique la guide Carolyn Bailey, qui prépare notre équipe d’explorateurs.

Dates principales

  • 3-11 mars : formation polaire
  • 12 mars : les explorateurs partent réaliser la première phase de leur expédition (la traversée de deux semaines de la mer du Prince Gustave-Adolphe)
  • 12 mars : les scientifiques et les accompagnateurs font leurs bagages pour le ‘Camp de glace’

Rendez-vous mercredi 16 mars pour un nouvel épisode du Catlin Arctic Survey !

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers commentaires