Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Recycler ses eaux usagées pour une nouvelle source d’énergie

USA / / Amérique du nord

New York s’est lancé un nouveau défi : donner une vraie valeur au méthane, à la vase et aux autres produits des eaux usagées en en faisant une source d’énergie renouvelable.

Pour les services de protection de l’environnement de la ville, c’est un changement majeur : ils vont devenir producteurs d’énergie plutôt que simplement gestionnaires et conseillers environnementaux. Comme beaucoup d’autres grandes villes, New York cherche maintenant à réduire le coût de ses déchets et de ses émissions de gaz à effet de serre.

New York rejette 5 milliards de litres d’eau usagée par jour, et 1 200 tonnes de vase, actuellement déversée dans les décharges alentour. Le projet est d’en utiliser autant que possible pour produire de l’engrais ou des matériaux de construction, et peut-être de l’énergie.

Le méthane suscite le plus grand intérêt : 50% du méthane produit permet déjà de fournir 20% des besoins en énergie des 14 stations d’épuration de la ville. La ville veut maintenant tirer profit de la deuxième moitié du gaz produit, pour le moment gaspillé. La station d’épuration de Brooklyn, à elle-seule, espère pouvoir apporter de quoi chauffer 2 500 foyers l’année prochaine.

Les responsables environnementaux de la ville cherchent aussi les investisseurs privés pour installer une entreprise qui produirait à la fois de l’électricité et de la chaleur près d’une autre station. Enfin, un projet de panneaux solaires installés sur plusieurs stations est en cours, ainsi qu’une éolienne.

Le conseil de protection des ressources naturelles de New York soutient tous ces projets :

Il faut utiliser les infrastructures existantes et les remodeler pour répondre aux différentes problèmatiques de notre ville.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers commentaires