Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

En manque de formations professionnelles pour les filles!

Tonga / / Océanie

Le manque de choix d’orientation d’une grande partie des élèves tonguiens, et surtout les femmes, a été souligné lors d’une rencontre organisée à l’occasion de la journée de la Femme.

© Sergej Razvodovskij

A l’heure actuelle, seuls 10% des élèves vont du primaire à l’université. La plupart des élèves tonguiens se dirigent vers les formations professionnelles pour gagner leur vie, mais ces formations sont encore trop peu nombreuses, surtout pour les femmes.

Lors de la journée de la Femme, devant des centaines de personnes, la Ministre de l’Education, des Femmes et de la Culture a demandé le soutien inconditionnel de tous, parents, élèves, personnel éducatif et élèves pour développer l’enseignement dans le pays.

Pour atteindre l’excellence, l’égalité, l’accès, la pertinence et la viabilité, nous devons travailler ensemble

Avec l’aide de la Nouvelle-Zélande, le gouvernement tonguien a entrepris quelques démarches pour améliorer la situation. On a vu notamment la création d’un ministère de la Formation, de l’Emploi, de la Jeunesse et des Sports (MOTEYS) en 2006 et un programme sur 4 ans de formation technique et professionnelle.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers commentaires