Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Buenos Aires offre des cellules souches au Japon pour traiter les brûlures radioactives

Argentine / / Amérique du sud

Alors que les opérations de refroidissement de la centrale nucléaire de Fukushima se poursuivent toujours, le gouvernement de la capitale argentine a annoncé aux autorités japonaises la mise à disposition de cellules souches capables de régénérer les tissus endommagés par les radiations.

L’aide humanitaire sera apportée par le Département d’Ingénierie tissulaire, de Médecine régénérative et de Thérapie cellulaire du CUCAIBA, un organisme pionnier au niveau mondial dans le développement de nouvelles technologies régénératives à partir de cellules souches.

Nous appliquons une sorte de spray sur le corps du brûlé, constitué d’une solution de cellules souches, puis nous attendons sa régénération.

[Les tissus sont réparés grâce à l’action de] cellules pluripotentes qui identifient leurs voisines grâce à leur ADN et se comportent comme elle

, explique Alberto Maceira, directeur du Centre d’ablation et d’implants de Buenos Aires (CUCAIBA).

Les cellules souches mésenchymateuses proviennent de la moelle osseuse de donneurs cadavériques et peuvent être utilisées pour traiter le syndrome d’irradiation grave, notamment les brûlures et les pertes de cheveux. Elles peuvent se transformer en n’importe quel type de cellule de l’organisme et permettront de soigner des patients pour lesquels il n’existe aucune thérapie alternative.

Le gouvernement de Buenos Aires a informé l’ambassadeur japonais Hitohiro Ishida que le laboratoire du CUCAIBA était prêt à fournir de grandes quantités de cellules souches mésenchymateuses de manière immédiate. Alejandro Collia, le ministre de la santé de Buenos Aires, a souligné que les cellules proposées étaient conformes à toutes les normes nationales de biosécurité propres aux activités de transplantation.

De son côté, le gouvernement argentin a offert au Japon 500 tonnes de lait en poudre afin de pourvoir aux besoins des populations affectées par le tremblement de terre et le tsunami.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires