Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Les emballages biodégradables abîment la planète

USA / / Amérique du nord

Faire du fait qu’un emballage se désintégrera dans une décharge une qualité n’est qu’une façade utilisée par les entreprises pour cacher leur contribution à la destruction de l’environnement.

© Lai Leng Yiap

La Coalition de l’Emballage Viable (Sustainable Packaging Coalition SPC), projet de GreenBlue, organisation à but non lucratif, s’est penchée sur  les effets des emballages biodégradables sur les émissions de gaz à effet de serre. Les résultats ne sont pas encourageants.

Les systèmes de récupération et recyclage des gaz émis dans les décharges ne capturent pas 100% des émissions mais peuvent en rediriger la plus grande partie. Le méthane récupéré (25 fois plus propice que le CO2 à participer au réchauffement climatique) est transformé en énergie. Selon la SPC, il faut 7 unités de méthane pour compenser 1 unité de gaz à effet de serre.

En 2009, 30% seulement du méthane a été recyclé, 40% émis, donc en moyenne, les émissions dues à la biodégradation dans les décharges sont nocives. Il faudrait atteindre 70% de méthane recyclé pour être gagnant.

En théorie, la biodégradation peut avoir un impact positif dans les décharges, mais il faudrait que toutes soient équipées de systèmes de récupération maximale. Dans un futur proche, elle ne fera qu’ajouter aux émissions de gaz à effet de serre.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers commentaires