Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Ralentir la déforestation, un frein pour l’économie?

Indonésie / / Asie

C’est ce que pense l’ONG World Growth. La volonté des pays occidentaux de réduire les émissions causées par la déforestation effrénée du pays ne fait donc pas l’unanimité…

La culture de l'huile de palme ravage la forêt. © Hii Boh Teck

Greenpeace et WWf sur le banc des accusés

Une importante ONG a déclaré que l’aide internationale visant à réduire la déforestation était une catastrophe pour l’économie locale. Et en contradiction totale avec les ambitieux projets locaux de réduction de la pauvreté. World Growth en a après les initiatives financées par USAID, Greenpeace et WWF pour ne citer que les organismes les plus prestigieux. Ces organisations souhaitent ralentir le rythme de la déforestation qui est essentiellement causée par les besoins de terres sans arrêts renouvelés des exploitations d’huile de palme.

Selon Alan Oxley, responsable de World Growth international, c’est une erreur.

Les conditions imposées par les “donneurs” internationaux risquent de faire perdre 3,5 millions d’emplois au pays chaque année. La croissance d’un secteur qui représente 15% de l’économie risque de dérailler, entraînant une chute des revenus du gouvernement. Par conséquent, cela risque de réduire les moyens de l’administration pour lutter contre la pauvreté.

Le raisonnement paraît un peu rapide. Cependant, il est vrai que les métiers de l’exploitation du bois et de l’huile de palme sont les vrais moteurs de l’économie locale. En 2010, les exports de la filière ont atteint 15,5 millions de tonnes, avec une progression de 6,8%. Le pays prévoit de produire 40 millions de tonnes d’huile de palme d’ici 2020. Tout changement dans l’environnement de la profession est susceptible d’avoir un impact important sur l’économie nationale.

Comment créer une “croissance durable”

Pour ralentir la déforestation, le gouvernement norvégien a déjà signé un accord d’un milliard de dollars avec l’Indonésie. Les fonds seront débloqués après la mise en place effective d’un moratoire de 2 ans sur l’abattage de forêts. Une somme coquette, mais qui n’est pas utile selon l’ONG :

Les fonds de donneurs sont une aide qui ne sera pas en mesure de créer de la croissance économique comme le secteur privé est à même de le faire.

Espérons que l’Indonésie saura faire bon usage des initiatives internationales contre la déforestation. Le pays pourrait, grâce aux fonds collectés, réorienter son économie vers des secteurs plus durables que celui de l’huile de palme.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires