Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Premiers résultats de la lutte anti-bouchons à Pékin

Chine / / Asie

La lutte contre les embouteillages, c’est aussi la lutte contre la pollution. Et selon les premières statistiques après trois mois d’une nouvelle réglementation drastique visant à réduire ces bouchons, Pékin aurait réussi à les faire diminuer de 8%. Un bon début…

Une mesure qui s’imposait

Le responsable de la commission des transports de la ville de Pékin a fait l’annonce lors d’une interview à la radio locale. Entre la fin de l’année 2010 et fin mars de cette année, les embouteillages dans la capitale chinoise ont été réduits de 8 à 10%. Le résultat d’une nouvelle réglementation drastique.

La circulation dans la ville est un véritable cauchemar. Les autorités ont donc décidé de l’ouverture de 5 nouvelles lignes de transports de masse, interdit de circulation les voitures immatriculées en dehors de la capitale lors des heures de pointe, renforcé la circulation alternée selon le dernier numéro de la plaque d’immatriculation,… Sur un des axes principaux de la capitale, la vitesse moyenne de circulation aurait même été améliorée de 20 à 25% en trois mois. La preuve qu’il est possible de résoudre ce fléau de la modernité, qui cause des émissions de CO2 importantes.

La ville passe aux transports en commun

La mairie ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. 4,5 milliards de yuans (environ 486 millions d’euros) vont être investis sur l’année 2011 pour créer ce qui est pompeusement appelé ‘systèmes de microcirculation’. L’idée est simplement d’améliorer les accès aux résidences. En effet, les routes sont de plus en plus larges, ce qui a permis de réduire les bouchons sur les grands axes. Mais le problème s’est souvent déplacé vers les entrées des quartiers résidentiels. Les 4,5 milliards devraient permettre de résoudre en partie cette composante de l’équation.

Autre axe de la réduction de la circulation, le développement des voies spéciales pour bus. Sur l’avenue qui mène du quartier résidentiel de Tongzhou au centre financier de la capitale, une voie spéciale a été aménagée qui va ouvrir très prochainement. Grâce à un prix supérieur aux bus classiques mais bien inférieur au taxi ou à l’utilisation d’une voiture particulière, les autorités espèrent réduire la circulation. Cet axe appelé Tongjing (De TONGZhou à BeiJING) transporte 90.000 personnes chaque matin entre 7 heures et 9 heures. L’ouverture de la ligne spéciale de bus devrait permettre de convaincre plus de 40% des utilisateurs de prendre les transports en commun. Rendez-vous dans trois mois pour un autre point d’avancement sur la réduction de la circulation !

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires