Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

FOEME, de la paix et de l’eau pour tout le monde, par tout le monde.

/ Moyen orient

Proche Orient, Paix Lointaine. Le conflit israélo-palestinien ne semble pas vouloir s’éteindre, et pourtant une organisation regroupant des membres israéliens, jordaniens et palestiniens s’active aujourd’hui dans la région. Son but : la paix face à l’urgence écologique dans la région. Son nom: FOEME, pour Friends of the Earth in Middle East.

La guerre meurtrière pour les hommes… et l’environnement

Cette organisation est née en 1994. Ses fondateurs, Guidon Bromberg (Israélien), Nader al-Kateeb (Palestinien) et Munqeth Mehyar (Jordanien), cherchaient à l’origine à intégrer la question environnementale dans les négociations de paix entre Israël et la Palestine. Mais depuis l’effondrement du processus de paix en 2000, FOEME est devenue une association caritative engagée dans la protection active de l’environnement et surtout de l’eau grâce à la coopération de citoyens israéliens, palestiniens et jordaniens. Il est vrai que le conflit n’est pas propice au règlement de cette question pourtant urgente : toute la région est à sec, les nappes phréatiques s’épuisent, le Jourdain est pollué, les espèces qui en dépendent sont menacées de disparition… Pire encore, cette pénurie ne fait qu’aggraver les tensions sur le partage des ressources, alors que Israéliens et Palestiniens sont tous menacés.

Protéger la nature par la paix

C’est contre cette situation que s’est élevé FOEME. Son modus operandi est original et audacieux: faire travailler des Israéliens, des Palestiniens et des Jordaniens sur des projets de sauvegarde de l’environnement. Le plus emblématique est sans doute le “parc de la paix du Jourdain“,qui a permis de créer, sur les rives du fleuve sacré, une réserve naturelle pour la reproduction des oiseaux, permettant en outre de développer une activité touristique. Un autre projet important est le GWN : Good Water Neighbors, qui a permis à 11 puis 25 communautés des trois pays de travailler ensemble pour une gestion durable et équitable des ressources en eau : construction de bâtiments économes en eau, partage d’informations sur l’hydrologie, décisions communes sur les projets hydrauliques…

Un travail porteur d’espoir

L’association publie également des rapports et dossiers détaillés pour expliquer les problématiques de  la région et proposer des solutions. L’objectif étant toujours de sensibiliser les habitants du Proche-Orient aux enjeux environnementaux.

Cette ONG a déjà reçu de nombreux prix et distinctions honorifiques pour ses actions. En 2008, les trois fondateurs ont été élus “héros de l’environnement” par le Time Magazine. En 2010, FOEME a également reçu le prix Aristote Onassis pour la défense de l’environnement. La preuve que l’union fait la force.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires