Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Lancement d’un vaste programme de microcrédit

Brésil / / Amérique du sud

Acteur majeur sur le marché brésilien depuis 8 ans, la banque Santander renforce son engagement envers les petits entrepreneurs en s’associant au Grameen Trust, qui lancera un programme de microcrédit au Brésil en 2012. L’institution est partenaire de longue date de la Grameen Bank, qui soutient le microcrédit et en fait la promotion dans le monde entier comme outil d’éradication de la pauvreté.

Pour Santander micro-crédit= maxi-profits. © Junius (WikiMedia Commons)

La première banque du Brésil fait de l’humanitaire

Pour son arrivée au Brésil, l’organisation bénéficie de l’appui de Santander, qui contribuera à hauteur de 6 millions de US$.

La banque Santander croit en des actions durables. Et le développement d’une opération de microcrédit avec ses opportunités de croissance, de création de richesse et d’insertion d’entrepreneurs à faibles revenus, est au centre du concept.

affirme José Paiva Ferreira, vice-président de l’institution financière.

Un système économique vertueux

La Grameen Bank a été fondée au Bangladesh il y 35 ans par le professeur Muhammad Yunus. En 2006, ils ont reçu conjointement le Prix Nobel de la Paix. Actuellement, il existe 150 Institutions de Microfinance appuyées par le Grameen Trust dans 40 pays. Il a atteint 8,35 millions de membres au Bangladesh.

Selon le Professeur S. M. Huzzatul Islam Latifee, directeur du Grameen Trust,

Le microcrédit du Grameen peut se révéler un outil efficace pour éradiquer la pauvreté au Brésil. Nous croyons que, ensemble, avec la Banque Santander, il est possible de répondre aux attentes des plus fragiles et les aider à élever leur condition sociale et économique.

Grands bénéfices pour petites entreprises

Le microcrédit productif est une modalité adaptée aux entrepreneurs à faibles revenus, et souvent privés d’accès au système bancaire et aux prêts. Santander a commencé par monter un programme pilote dans la favela de Heliópolis et a, depuis, accompagné plus de 200.000 entrepreneurs, prêtant au total près 800 millions de R$ (350 millions d’euros).

Ce mode de crédit aide les petits entrepreneurs à transformer leur propre réalité. Le remboursement est à jour dans 97% des cas et le taux de perte ne dépasse pas 0,5%. De plus, 65% des clients renouvellent leur financement afin de continuer à croitre. Ce cycle vertueux génère de l’emploi et du revenu à la famille et à la communauté

, dit Jerônimo Ramos, gérant du Microcrédit chez Santander.

L’arrivée du Grameen va s’ajouter au travail déjà réalisé au Brésil pour permettre la diffusion de cet instrument. Plus la culture du microcrédit se développera, mieux ce sera pour le pays,

conclut Ramos.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires