Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Un véhicule hybride pour voies ferrées

Argentine / / Amérique du sud

Mi-bus, mi-locomotive, le Duo Mobile est capable de circuler à la fois sur route et sur rail et permettra de reconnecter des localités isolées, autrefois desservies par les trains. Grâce à sa modularité, il transportera aussi bien des passagers que des marchandises.

La pampa argentine pourra connaitre un nouveau développement grâce à ce trasport mi-route, mi-rail. © Tizianok

Le rail, un atout oublié du développement durable

Avec plus de 34.000 kms de voies ferrées au début du XXème siècle, l’Argentine a pu exploiter au mieux les vastes territoires de la Pampa, pour devenir rapidement l’une des plus grandes puissances céréalières de la planète.

Le démantèlement du réseau ferroviaire argentin, amorcé en 1976, a été lourd de conséquences pour les populations rurales : il a conduit au déclin de 1.200 localités, qui se sont peu à peu transformées en villages fantômes.

C’est à Magdalena, dans l’une de ces bourgades de la province de Buenos Aires, que l’Institut National de Technologie Industrielle (INTI) compte exploiter le premier Duo Mobile. Ce nouveau véhicule, capable d’emprunter la voie ferrée puis de « descendre » sur la route lorsque c’est nécessaire, a pour vocation le développement local, à travers un projet d’intégration territoriale pour le moins original.

Train ou bus, plus besoin de choisir

Les Duo Mobiles sont à la fois équipés de pneus de camions et d’un jeu de roues métalliques rétractables pour les rails. Ils disposent d’un système de freinage adapté à chacun des deux modes de locomotion et peuvent être attelés les uns aux autres lorsqu’ils circulent sur la voie ferrée.

C’est un véhicule de faible charge par essieu, dont la consommation est proche de celle d’un petit camion. Mais quand deux ou trois modules sont accouplés entre eux, une seule unité fonctionne, et il consomme alors beaucoup moins.

, explique Mariano Fernández Soler, ingénieur industriel de l’équipe de développement. Les premiers prototypes emporteront à leur bord 24 passagers assis et 15 debout, en plus du conducteur.

Les aides sociales sur les rails

Les Duo Mobiles se chargeront également de faire voyager des « modules sociaux » : des wagons transformés en bibliothèques ou en centres de vaccination, comme le faisaient les trains d’antan.

En exploitant des tronçons de voie ferrée désaffectés, les véhicules hybrides de l’INTI permettront par exemple aux travailleurs ruraux d’envoyer leurs enfants à l’école sans avoir recours au pensionnat, ou tout simplement d’aller faire leurs courses jusqu’au centre ville sans devoir faire appel à un taxi.

L’absence de services de transport régulier reste en effet le principal moteur de la désertification de ces zones rurales, qui ont vu partir leur dernier train il y a près de trente ans, lors de la guerre des Malouines.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires