Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

En réaction au pétrole cher et à la crise de l’atome, les ENR privilégiées

Autriche / / Europe

Le Land de Basse-Autriche a été le premier à réagir avec un  “plan énergie”. Au menu, 50 millions d’euros pour les économies d’énergie et les installations de production d’ENR ainsi qu’un objectif clair : 100% d’électricité propre dès 2015.

Le gouverneur de Basse-Autriche, Erwin Pröll, a lancé un ambitieux plan de promotion des énergies renouvelables. © Christian Jansky

Toute l’énergie propre

Erwin Pröll, chef du gouvernement local, l’a énoncé avec clarté : avec l’augmentation du prix du pétrole et les risques associés à l’énergie nucléaire, il faut privilégier l’électricité verte.

Ceux qui ne comprennent pas ça aujourd’hui, ils ne le comprendront jamais.

Les actes de l’homme s’associent aux paroles : il a annoncé son ‘paquet énergétique’, un plan régional très ambitieux.

Tous les moyens sont bons

Au niveau des moyens, le Land va mettre 50 millions d’euros sur la table, qui viendront compléter les financements nationaux et européens. Rénovation des bâtiments publics (bureaux des administrations, écoles, hôpitaux,…), subvention des installations photovoltaïques pour les particuliers, soutien aux entreprises pour les économies d’énergie. Grâce à ces moyens et à une volonté politique affichée de réussir, les objectifs sont élevés. D’ici 2015, toute l’électricité consommée en Basse-Autriche devrait être issue des énergies renouvelables. Et dès 2020, au moins 50% de tous les besoins énergétiques de l’Autriche seront issus des sources vertes. Le gouvernement estime que 20.000 nouveaux “emplois verts” seront créés d’ici 2020 grâce à ce plan.

Chaque euro qu’on investit ici génère plus de richesse, pas seulement pour nous, mais surtout pour les générations à venir.

Course au développement durable

Erwin Pröll est convaincu de la justesse de son analyse. On est assez d’accord avec lui…

Le Land de la Basse Autriche dans lequel la ville de Vienne est enclavée, est aussi le plus grand des 9 Länder du pays. Que son exécutif lance un plan si ambitieux pourrait donner des idées aux autres régions, et pourquoi pas, aussi, au gouvernement central ? Selon une étude récemment publiée par l’organisme de statistiques européennes Eurostat, l’Autriche est certes la troisième nation européenne, après la Lettonie et la Suède, en termes d’utilisation des ENR. Mais si le pays veut devenir le premier, il va falloir que la politique d’un Land devienne celle de toute l’Autriche!

Les détails du plan ‘Energie-Packett’ sont sur le site du journal régional du Land de Basse Autriche: NöN

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires