Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Le parlement approuve une loi sur l’agriculture biologique

Ukraine / / Europe

Après sept ans de préparation, une loi sur l’agriculture biologique a finalement été adoptée en Ukraine.

Avant même le vote, des agriculteurs s'étaient déjà tournés vers l'agriculture bio. © Nagatkin (Wikimédia Commons)

L’agriculture bio ukrainienne avant la loi

Le projet pour la certification des fermes biologiques ukrainiennes, en accord avec la législation européenne, a débuté à la fin des années 90, sous l’impulsion notamment des opérateurs hollandais et allemands. Depuis cette époque, le nombre d’hectares dédiés au biologiques a considérablement augmenté en Ukraine, atteignant en 2010, selon la Fédération biologique d’Ukraine, le chiffre de 270.226 hectares. Le nombre de fermes pratiquant l’agriculture biologique a lui aussi constamment augmenté et on compte aujourd’hui plus de 140 exploitations de ce type, contre 31 seulement en 2002.

Chasse aux pesticides et aux OGM

La loi pose donc les bases légales, sociales et économiques pour encadrer et développer l’agriculture biologique et met en place une série d’exigences concernant la production, le processus, la certification, la labellisation, le transport et le stockage des produits issus de l’agriculture biologique. 286 des 383 députés enregistrés lors de la session du Parlement la semaine dernière ont approuvé ce texte. La loi a également pour ambition de réguler toutes les relations dans la sphère de l’agriculture biologique et demande à ce que tous les produits conçus dans cet esprit se mettent en conformité avec le nouveau texte. Selon ce dernier, les produits biologiques ukrainiens ne pourront contenir ni pesticides ni organismes génétiquement modifiés (OGM).

Le bio pour rester à niveau

Parallèlement, le texte permet la mise en place d’une véritable politique publique en ce qui concerne le développement de l’agriculture biologique, selon laquelle l’Etat ukrainien ne développera une politique agricole efficace et compétitive qu’avec le soutien de l’agriculture biologique, en augmentant l’exportation de produits issus de l’agriculture biologique, en développant le marché local et en encourageant la production de qualité, tout en tentant de mieux protéger l’environnement et de conduire à une utilisation raisonnée des ressources. Par ailleurs, le “Programme d’État pour le développement de l’agriculture ukrainienne d’ici à 2015″ se fixe un objectif de 10% de production biologique sur le volume total produit en Ukraine.

Actuellement, la valeur totale de la production biologique en Ukraine entre 2006 et 2010 a varié entre 112 et 160 millions d’euros par an. Les céréales, les semences, l’huile et les haricots sont exportés majoritairement vers l’Union européenne. Une grosse part de produits certifiés bio (par des organismes de certifications étrangers) et consommés localement en Ukraine sont vendus comme des produits classiques.

A ce sujet, voir aussi sur Green et Vert: Siémion Antonets, pionnier de l’agriculture bio

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires