Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Le recyclage au programme de la Coupe du Monde de rugby

Nouvelle-Zélande / / Océanie

85.000 fans sont attendus dans les rues d’Auckland pour la Coupe du Monde, avec les milliers de bouteilles de bière qui vont avec, une raison suffisante pour démultiplier les points de recyclage disponibles en ville.

La ville d'Auckland prend des mesures pour ne pas être noyée dans les déchets de la Coupe du monde. ©Miss.inky.nz (Wikimédia Commons)

Le recyclage à la maison est devenu une habitude à Auckland mais une étude montre que les gens ne feraient pas un détour de 10 mètres pour pouvoir recycler leur bouteille. La ville est d’ailleurs largement à la traine par rapport à l’Europe pour les équipements de recyclage du verre, du plastique et de l’aluminium dans les rues. 34% du verre finit à la décharge au lieu d’être re-fondu.

Les autorités ont donc décidé de réagir avec la campagne “Love N.Z.”: 1.600 poubelles de tri de plus, pour s’assurer que le problème est réglé d’ici le début de la Coupe en septembre. Le message est simple :

Recyclez en ville comme vous le feriez à la maison.

On espère ainsi au moins 25% de recyclage des bouteilles bues dans la rue. Sur certains sites, presque 80% des bouteilles sont collectées directement pour le recyclage.

Les Aucklandais sont les premiers visés par la campagne, les touristes font en général plus attention à recycler leurs emballages.

“Love N.Z.” coûte 2,2 millions de dollars, essentiellement financé par le fonds de minimisation des déchets. La mairie n’a pas encore décidé de la gestion des poubelles supplémentaires une fois la Coupe terminée.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires