Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

La gestion du "vélib" de la capitale enfin améliorée

Chine / / Asie

Début 2007, des vélos en location ont été mis à disposition du public dans Pékin. Mais à cause d’une gestion défaillante, les points de location ont disparu, la compatibilité a été réduite. Grâce à la volonté de la municipalité, cela devrait enfin changer…

Les vélos vont redevenir un service de partage comparable au "vélib" parisien pour concurrencer efficacement les voitures.

La loi du “chacun pour soi”

Le service qui avait été instauré en grande pompe en 2007 proposait des points de location de vélos à toutes les stations de métro et ailleurs, le réseau initial était étendu. Mais depuis 2009, la situation s’est beaucoup détériorée. Raison principale de l’échec : la gestion des différentes stations a été confiée à des sociétés mises en concurrence. Leur politique tarifaire privilégie les locations à long terme. Elles ont mis en place des systèmes de cadenas qui ne permettent pas de louer un vélo dans une station et de le rendre dans une autre. La location quotidienne dans l’esprit du “vélib” de Paris s’en trouve fort compliquée.

Le vélo, transport public ?

Mais un responsable de la commission des transports confie que ces problèmes vont rapidement être réglés. Lian Yuming a déclaré que la municipalité allait prendre en charge la construction de points de location dont les cadenas, l’aspect extérieur et le service seraient uniformisés. Le plus important : la location dans un point et la restitution ailleurs va être exigée. D’autre part, l’utilisation de la carte “Yi Katong”, sorte de carte orange qui permet de voyager dans les transports en commun pékinois, va pouvoir être utilisée pour la location des vélos.

Un projet enthousiasmant

Les réactions du public à ces déclarations sont très positives. Les journalistes sont allés interviewer des utilisateurs à propos de cette série de mesures. Madame Cui :

Si je peux prendre un vélo au métro et le déposer dans une station en bas de l’immeuble où j’habite, comme c’était possible avant, ce serait vraiment bien ! C’est sûr que je prendrais le vélo bien plus souvent !.

Selon le “projet de transports verts, technologiques et humains” présenté en fin d’année dernière, d’ici 2015, 50.000 vélos seront en location dans 1.000 points répartis sur tout le territoire de la capitale. Cela devrait contribuer à la volonté de la mairie de faire passer l’utilisation du vélo dans l’ensemble des transports pékinois à 20% d’ici là.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires