Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

La "santé verte" pourrait doper l’industrie photovoltaïque

Malaisie / / Asie

Le ministère de la santé malaisien a lancé un grand chantier pour réduire la facture électrique des hôpitaux du pays. Les ONG environnementales se réjouissent de la déclaration, qui pourrait contribuer à faire décoller l’industrie des ENR du pays.

Les panneaux solaires: moyen idéal de diminuer la consommation d'électricité des hopitaux malais. © Anthony Tan

Datuk Seri Liow Tiong Lai, ministre de la santé, a déclaré que les “technologies vertes” seraient utilisées pour réduire la consommation des hôpitaux du pays. Il a fait appel au privé pour aider l’administration à réduire coûts opérationnels et empreinte carbone du secteur.

Le Centre pour l’environnement, la technologie et le développement (Cetdem) a réagi de manière très positive par la voix de son directeur Anthony Tan.

Cette décision pourrait stimuler la demande et faire diminuer le coût de production des panneaux solaires dans le pays. Cette technologie pourrait ainsi devenir accessible pour les classes moyennes. C’est la responsabilité du gouvernement de prendre l’initiative dans ce domaine. La Malaisie a déjà une industrie de panneaux solaires, qui sont malheureusement aujourd’hui exportés à 100%.

Selon M. Tan, une autre conséquence positive de ce développement est la confiance qu’il donne aux banques pour soutenir les entreprises de services du secteur énergétique.

La plus grande difficulté pour ce type de société c’est leur financement. La politique du gouvernement va donner une référence à l’industrie bancaire pour soutenir leur développement.

Les groupes de défense de l’environnement ont tous très bien accueilli la nouvelle. Outre le Cetdem, la ‘Société de Protection de l’Environnement’ a également décrit la volonté du ministère de la santé de verdir son infrastructure hospitalière “d’évolution qui va dans le bon sens”. Son président Nithi Nesadurai a appelé le gouvernement à nommer un responsable adéquat pour conduire cette politique de la “santé verte”.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires

  1. Oui c’est enfin faut voir le bilan carbone des panneaux photo voltaïque… Est-ce qu’il n’y a pas mieux ?