Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Création d’un corps de police écolo à Chihuahua

Mexique / / Amérique du nord

Leur mission : veiller au respect de l’environnement et sanctionner les particuliers ou les entreprises pris en flagrant délit de pollution. Les 50 membres de cette section verte proviennent à la fois de la société civile et de la police.

La ville de Chiuahua se veut ville verte, et la police va y veiller.

Une police pour protéger l’environnement

Avec ses 800.000 habitants, la ville de Chihuahua, capitale de l’état du même, figure parmi les plus grandes métropoles mexicaines, et aussi parmi les plus polluées. Mais désormais, elle fait également partie des agglomérations où l’on ne transige plus avec la préservation de la nature, grâce à la mise en place d’une unité policière spécialisée dans la lutte contre les délits environnementaux.

Composée d’ingénieurs environnementaux, d’architectes, de policiers et d’autres professionnels du secteur, cette nouvelle équipe intègre 31 civils et 19 membres de la police montée.

Ils seront chargés de patrouiller dans les rues de la ville et dans les campagnes environnantes, afin de prévenir et de sanctionner les crimes environnementaux ou les atteintes à l’image urbaine. Les cours d’eau et les canaux, régulièrement pollués aussi bien par les habitants que par les entreprises, feront l’objet d’une vigilance particulière.

Amendes et garde à vue

La ville de Chihuahua a décidé de conférer à ses “policiers écolos” l’autorité suffisante pour mener à bien leur mission, puisqu’ils pourront infliger des amendes allant jusqu’à 6.000 pesos (un peu plus de 350 euros) et même procéder à l’arrestation des contrevenants.

Dans certains cas, ceux-ci pourront en effet être placés en détention préventive pendant 36 heures si les policiers estiment la mesure nécessaire.

Les 50 membres de la nouvelle unité ont prêté serment à l’air libre dans un parc de la ville, au cours d’une cérémonie dirigée par César Duarte, le gouverneur de l’état de Chihuahua. Composé d’une chemise verte, d’un pantalon et d’une casquette couleur crème, l’uniforme des policiers environnementaux rappelle plutôt la tenue de garde-forestiers et permet de les identifier aisément.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires