Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Le prix de l’électricité pourrait aider à l’adoption des ENR

Philippines / / Asie

C’est ce qu’a affirmé un représentant de la Banque Mondiale dans le pays. Les prix de l’électricité dans le pays sont en effet les plus élevés d’Asie. Si c’est un motif d’insatisfaction pour la population, cela pourrait être un bonus pour passer à l’énergie verte.

L’énergie locale, c’est pas cher

Si on regarde les choses sous leur bon côté, le prix de l’électricité rend l’adoption des ENR plus facile. Avec ces prix, l’électricité verte est en effet déjà compétitive .

Andrew Steer est l’envoyé de la Banque Mondiale pour les questions de changement climatique dans le pays. Selon lui, avec des prix plus bas comme ailleurs sur le continent asiatique, il est nécessaire de fortement subventionner les investisseurs dans les projets solaires, éoliens ou géothermiques afin de rendre ces programmes intéressants. Aux Philippines, pas la peine.

La meilleure solution à la pauvreté

Steer a reconnu que le pays n’était pas un gros émetteur de gaz à effets de serre. Mais ce n’est pas une raison pour rester inactif dans le développement des ENR.

L’investissement dans les ENR est de toute façon une excellente option qui contribue à améliorer la situation économique. Même si je sais que les Philippines n’ont qu’un niveau très modeste d’émissions, situé à environ 1,8 tonne par personne et par an.

A titre de comparaison, les pays développés ont des émissions moyennes situées à environ 13 tonnes par de CO2 par personne et par an. Les Etats-Unis émettent 20 tonnes par personne et par an, et la Chine 5 tonnes et demi.

Une question de bon sens

En plus, l’utilisation des ENR permet de faire des économies conséquentes. Avec un peu de bon sens, on peut trouver des financements internationaux avec les fonds de lutte contre le réchauffement climatique.

Andrew Steer a fait un fort plaidoyer sur les ENR et la pertinence de leur adoption aux Philippines. Espérons que son appel sera entendu !

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires