Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Le froid anéantit le riz de Hainan. Dérèglement climatique?

Chine / / Asie

Avec son climat tropical, l’île de Hainan conserve la tradition de la culture précoce du riz. Ainsi, un semis est fait à chaque nouvel an chinois. Mais cette année, à cause d’un froid anormal, la récolte a été perdue. Les experts agricoles recommandent de désormais repousser le semis à mi-avril…

Adapté au climat tropical, le riz est menacé par un refroidissement local.

Une récolte “dé-riz-oire”

Sur la commune de Wanning située sur la côte est de l’île de Hainan, ils sont plusieurs agriculteurs à avoir alerté le bureau agricole municipal. Les plantes de riz précoce ont bien poussé, mais elles n’ont pas porté fruit… Un plant normal à cette saison devrait courber sous le poids des graines, mais les tiges cette année sont raides et flottent au vent.

Si on presse sur les cosses de riz, on devrait sentir une graine bien ferme. Là, c’est vide. Au mieux, on arrive à faire sortir un liquide blanchâtre à quelques endroits.

À qui la faute ?

Un agriculteur du coin est un peu désespéré. C’est que l’an dernier, Hainan a été victime d’inondations historiques. Son terrain de 2 mus (environ 1.300 mètres carrés) n’a pas donné depuis 2009, et l’histoire risque de se répéter à nouveau.

Tous les paysans touchés par le problème ont d’abord soupçonné un problème de qualité des semis. Ils avaient mis en terre du riz ‘Tianyou 2169’ venant d’un distributeur local. Lequel explique :

Nous nous fournissons directement à la société de distribution provinciale, notre approvisionnement est très rigoureux. ça fait 4 ans que ce type de produit est utilisé, et il n’y a jamais eu de situation similaire. Si c’était un problème de semis, la situation serait répétée à bien plus grande échelle.

Une catastrophe qui jette un froid

Les scientifiques du bureau agricole de Wanning se sont penchés sur les autres causes potentielles au problème et ont découvert le suspect numéro 1 : le temps froid. Il a empêché le développement normal des étamines et du pollen au moment de la reproduction. La conclusion des experts : il faut changer la période de semis du riz précoce.

Selon eux, “la multiplication des dérèglements climatiques nécessite des changements d’habitudes. Si les agriculteurs de la région ne font pas le pas et continuent de semer dès après le nouvel an, la situation se répétera inévitablement”. Le dérèglement climatique, ce n’est pas seulement un risque sur les atolls océaniques menacés d’être inondés à cause du réchauffement. Selon les scientifiques chinois, c’est aussi une menace pour la production alimentaire, à cause du… refroidissement !

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires