Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Un portail de commerce solidaire pour les communautés d’Amazonie

Brésil / / Amérique du sud

Les produits issus de communautés de la forêt amazonienne vont bientôt pouvoir bénéficier d’un système en ligne pour être commercialisés. Le projet est mis en place par le Département des Sciences de la Forêt de l’Ecole Supérieure d’Agriculture Luiz de Queiroz, en partenariat avec le Département d’Ingénierie Informatique de l’USP (Université de São Paulo). Le portail de vente ne prendra aucune commission pour l’intermédiation et permettra des paiements directs aux fournisseurs.

Commerce éthique: réduire les  intermédiaires

Ce modèle fonctionne déjà en Inde et dans certains pays d’Afrique, grâce au soutien de l’ONU.

Cette démarche va dans le sens d’un commerce équitable et solidaire dont un des principes de base est l’accès au marché pour des producteurs défavorisés avec le moins d’intermédiaires possibles.

Le e-commerce équitable

Dans ce cas, il s’agit de familles de la région amazonienne organisées en communautés afin d’exploiter les produits de la forêt. Selon la professeure Adriana Nolasco, coordinatrice du projet, l’idée est de fournir des alternatives de marché et de faciliter l’accès des entreprises, institutions et consommateurs aux produits communautaires de la forêt. Le portail fournira en outre un accès aux services de paiements bancaires, et des informations sur les variations de prix et de produits, ainsi que sur les communautés.

Il va de soi que, pour que la mise en place du portail soit effective, un investissement en infrastructures de communication via internet est nécessaire ; même dans certaines régions reculées de l’Amazonie. D’où un partenariat avec le Programme National d’Inclusion Digitale qui prévoit notamment l’ouverture de “Maisons digitales” déterminées par le Ministère du Développement Agraire.

Décisions communes

Le projet a été récemment présenté lors de la “Grande Réunion en Défense des Forêts, des Peuples et de la Production Durable”, qui a eu lieu les 15 et 16 avril, à Parintins. Parmi les 700 participants, de nombreux leaders communautaires d’Amazonie, des techniciens et chercheurs du secteur des forêts, des représentants des gouvernements locaux et fédéraux, ainsi que la Ministre de l’Environnement, Izabella Teixeira.

Ce fut une opportunité fondamentale pour présenter le projet aux intéressés et pour récolter des données sur la production et la commercialisation de ces produits communautaires,

, souligne Adriana Nolasco.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires