Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

De l’agent orange enterré près de Séoul?

Corée du Sud / / Asie

Selon un reportage d’une télévision américaine, les forces armées US auraient enterré des tonnes d’agent orange, un défoliant tristement célèbre pour son utilisation massive pendant la guerre du Vietnam, près de Séoul. La Corée du Sud réclame des explications.

L'agent orange, utilisé comme défoliant au Vietnam, est responsable de terribles malformations, de cancers et de fausses couches parmi les populations contaminées. © U.S. Army

Un stock de défoliant en Corée ?

L’agent orange qui contient de la dioxine, est très toxique pour l’homme et l’environnement. Les forces US ne le savaient prétendument pas pendant leur utilisation au Vietnam, entre 1961 et 1971. Mais le savaient-elle en 1978, quand plus de 250 tonneaux de la substance auraient été enterrés à 300 kilomètres de la capitale sud-coréenne ?

Cette annonce dérangeante a été faite par une télévision nord-américaine la semaine dernière, sur la base de témoignages de 3 vétérans de la guerre de Corée (1950-1953). Basés à Camp Carroll, à environ 300 kilomètres au sud-est de Séoul, on leur aurait donné l’ordre de creuser un fossé grand comme un bloc urbain, pour y “enterrer des déchets“.

Selon Robert Travis, l’un de ces trois vétérans,

Il y avait environ 250 tonneaux. Ils portaient l’inscription suivante : “produits chimiques type agent orange – 1967 – république vietnamienne “.

Contentieux régional

Suite à ces déclarations, le ministère de l’environnement sud-coréen a demandé des explications aux responsables des bases américaines. Réponse concise de l’autorité en question par la voix du lieutenant colonel Jeffrey Buczkowski, porte parole du huitième corps d’armée de Camp Caroll :

Nous avons commencé une revue des archives pour vérifier la plausibilité de ces allégations. D’autre part, nous allons consulter nos experts des questions environnementales pour voir ce que nous pourrions faire au cas où elles seraient confirmées.

La présence massive des forces armées US en Asie (28.500 soldats américains sont stationnés sur le sol sud-coréen) est toujours un problème majeur dans la région. Ces troupes sont un des prétextes à la modernisation de l’armement de l’armée de libération populaire chinoise et un sujet de contentieux qui a fait tomber le gouvernement japonais du premier ministre Hatoyama… Si elles s’avèrent être la source d’une pollution dangereuse, gageons que des voix pour leur départ de la péninsule coréenne vont se faire entendre.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires