Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Des jeunes étudiants distingués pour leur innovation environnementale

Pakistan / / Asie

Dans le cadre d’un concours scientifique international, deux élèves d’un lycée d’Islamabad ont été récompensés pour leurs travaux sur la dépollution de l’eau. Une distinction qui fait du bien à un pays plongé dans les mauvaises nouvelles.

Reconnaissance du Pakistan pour l’innovation

Le Pakistan a du mal à se remettre des inondations catastrophiques de 2010. Le pays est régulièrement la cible d’attaques terroristes. Il est suspecté d’une attitude ambiguë envers Al-Qaida. Son opposition avec l’Inde sur le Cachemire qui dure depuis des décennies ne s’améliore pas. Dans ce contexte, toute reconnaissance internationale est la bienvenue.

La dernière bonne nouvelle est venue de la jeunesse. Deux lycéens d’Islamabad ont reçu un prix lors de la “compétition internationale pour la science et l’ingénierie” soutenue par la société Intel. Ambreen Bibi et Mehwish Ghafoor ont développé un procédé utilisant les nanotechnologies permettant de purifier de l’eau polluée pour la rendre potable. Outre le chèque de 1.000 dollars qui leur a été remis par la filiale d’Intel au Pakistan, cette innovation leur a donné la reconnaissance de tout un peuple.

Intel, sponsor du développement durable ?

La compétition organisée chaque année depuis 1950, a réuni cette année plus de 1.500 jeunes innovateurs et scientifiques venant de 65 pays. Leurs travaux ont été évalués par plusieurs centaines d’experts venant de disciplines différentes, chacun ayant au moins un diplôme de niveau doctorat dans leur domaine d’expertise.

Naveed Siraj, responsable d’Intel Pakistan, a expliqué la raison du soutien de son entreprise à ce concours.

Cette compétition internationale vise à inciter les jeunes à travailler pour résoudre les problèmes les plus pressants de notre époque.

Et quel problème plus pressant que celui de la dégradation de l’environnement ?

Les autres titres

Au niveau asiatique, une autre équipe a obtenu un prix pour ses travaux dans le domaine du développement durable. Les Thaïs Pornwasu Pongtheerawan, Arada Sungkanit et Tanpitcha Phongchaipaiboon ont été distingués pour leurs travaux sur l’emballage bio du poisson. Leur emballage naturel utilise une substance contenue dans les écailles des poissons. Elle peut être travaillée pour réaliser des emballages efficaces et biodégradables. Espérons voir ces nouveaux emballages remplacer rapidement les plastiques à base de pétrole qui emballent saumons et thons…

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires