Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

La solution de Bill Gates contre la crise climatique

USA / / Amérique du nord

Développer tous les types d’énergies, impliquer tous les participants de la chaîne d’émission de gaz à effet de serre, et laisser la plus grande part à l’innovation : la seule combinaison gagnante pour sortir gagnant de la crise climatique.

Bill Gates était l’invité principal d’un forum de collecte de fonds sur le réchauffement climatique, mené par Climate Solutions, une organisation à but non lucratif pour des solutions d’énergie propre. Bill Gates y a présenté ses idées sur les défis liés au climat, le besoin d’innover vers une prospérité durable pour tous (pays leaders, scientifiques et populations en difficulté), et le lien avec le travail de la Fondation Gates.

Aider les populations avec l’énergie

Les populations pauvres ont besoin de plus d’énergie pour améliorer leurs conditions de vie : se déplacer, obtenir de l’engrais, avoir de la lumière 24h/24… Le tout est de permettre les découvertes dans plusieurs types d’énergies, efficaces pour tous et sans émissions de CO2.

Le gouvernement doit s’engager davantage dans la recherche sur les énergies propres et encourager les investissements. Bill Gates a formé le conseil américain d’innovation en énergie (American Energy Innovation Council), un groupe d’experts sur les questions politiques, pour présenter au mieux le cas de la crise climatique. Les possibilités d’innovations sont suffisamment larges pour rester optimiste, même si la crise économique ralentit le succès de leurs initiatives : il suffirait d’une taxe d’1,5% sur l’énergie pour financer les recherches.

Besoin de découvertes … ou de miracles…

Les pays riches se doivent de passer à zéro émission dans la production d’énergie. Quant à la source utilisée, (solaire, gaz naturel, éolien, …), aucune piste ne peut être ignorée, on en sait trop peu sur les coûts. L’objectif de Bill Gates est une énergie pas chère et sans CO2, ce qui s’avère difficile. Les éoliennes ou le solaire coûtent cher. Le nucléaire inquiète. Et le temps presse : en général, il faut 60 ans pour passer de la découverte d’énergie à son utilisation complète, mais la crise climatique ne permet pas le luxe d’une telle lenteur.

La Fondation Gates s’intéresse en particulier au développement des énergies et à l’information pour les pays les plus pauvres. Selon Bill Gates, le format capitaliste est le moyen d’innover dans l’énergie. A force d’investissement, il espère un retour financier, prêt à être réinvesti dans de nouvelles innovations, essentiellement orientées vers la santé mondiale.

L’espoir est toujours là

L’innovation a été gagnante ces derniers siècles (déclin de la mortalité infantile, meilleure longévité, alphabétisation, …) et c’est à nous de nous organiser pour continuer à prendre des risques payants ! Ce qui nous empêche d’aller de l’avant est bien souvent un manque de créativité.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires