Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

La vie sans sac plastique

Brésil / / Amérique du sud

São Paulo vient d’interdire les sacs plastiques dans le commerce. Cette décision, applicable au 1er janvier 2012, va provoquer un changement des habitudes. Parmi les alternatives se trouvent les sacs réutilisables et les caisses en cartons.

Recherche de solutions alternatives

La loi qui interdit la distribution et la vente de sacs plastiques dans le commerce, approuvée par le Conseil Municipal et par le maire Gilberto Kassab, pose la question des alternatives pour les consommateurs.

Pour Eduardo Jorge, secrétaire à l’Environnement de São Paulo, les exemples de villes comme Belo Horizonte, qui ont déjà mis en place la mesure, montrent que le commerce a su s’adapter et que la population a accepté le changement.

Les grandes surfaces vont proposer des sacs réutilisables aux prix allant de 2,99 à 9,90 R$  (1,30 à 4€), les clients pourront aussi demander des caisses en carton pour transporter leurs courses. Il sera également possible d’acheter des sacs biodégradables, faits en amidon de maïs, à 0,20 R$ l’unité.

Des succès variables

Neuf mois après la disparition des sacs plastiques, la ville de Jundiaí, à 1 heure de São Paulo, a réduit ses rejets de plastique de 80 tonnes par mois. Avec 99% des supermarchés adhérant à la loi, 176 millions de sacs n’ont plus été distribués durant ces 9 mois et les études montrent que 75% de la population approuve la mesure.

Dans l’Etat de Rio, la législation qui incite à la réduction de l’usage de sacs plastiques, mise en place en juillet 2010, n’a pas atteint l’efficacité espérée, selon le bilan du Secrétariat à l’Environnement. Près de 70% des commerces de grande taille respectent la loi, mais la majeur partie d’entre eux n’offrent pas la remise de 0,03 R$ pour tous les 5 produits achetés sans emballage.

La loi carioca est moins restrictive que la loi pauliste, se contentant d’inciter au remplacement des sacs communs par des emballages réutilisables, sur la base d’une remise en caisse, ou en donnant 1 kg de riz ou de haricots à celui qui rapporterait 50 sacs plastiques.

 

Les différents types de plastique sur le marché

_Recyclé: Fabriqué avec des plastiques déjà utilisés.

_Plastique de canne: Le “plastique vert”, issu de la canne à sucre, a été créé au Brésil par la société Braskem.

_Biodégradable ou bioplastique: fait avec une matière-première renouvelable, comme le maïs ou le manioc, il se décompose plus rapidement dans la nature. En 6 mois, ce type de plastique est décomposé. Autre avantage de l’origine végétale, une moindre émission de gaz à effet de serre lors de son extraction et de son raffinage.

_Oxy-biodégradable: assez présent dans le commerce brésilien, ce type de plastique est fait de pétrole auquel on ajoute un additif chimique qui accélère le processus de décomposition des molécules: le plastique disparaît alors en 18 mois. Mais les substances chimiques perdurent dans le sol et l’eau.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires