Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Ce que nos e-déchets deviennent vraiment

USA / / Amérique du nord

Le marché du déchet électronique n’est pas glamour mais il est grandissant : les États-Unis génèrent 3 millions de tonnes par an mais n’en recyclent que 15%.

Les déchets électroniques peuvent empoisonner les nappes phréatiques s’ils sont abandonnés en pleine nature. © AvWijk (Wikimédia Commons)

 

 

 

 

Recycler, une solution qui commence à émerger

Des seaux de circuits imprimés, des montagnes de câble et des palettes d’ordinateurs s’entassent dans l’entrepôt de Intercon Solutions, l’une des plus grandes entreprises américaines de recyclage électronique, avec 7,5 millions de dollars de revenus en 2010.

Seulement 23 états américains ont déjà imposé une loi sur les déchets électroniques mais d’autres devraient suivre. L’industrie électronique prend elle-même des mesures, avec un programme pour tripler le recyclage d’ici 2016. Le gouvernement fédéral a aussi passé une loi interdisant l’export des e-déchets.

Les e-déchets, une pollution ignorée

Le contrôle de ces déchets est crucial : les risques pour la santé et l’environnement sont importants. En Chine ou en Inde, on se contente par endroits de fondre les déchets pour en extraire les métaux précieux, libérant ainsi du mercure et du plomb dans l’atmosphère. Même aux États-Unis, les compagnies qui recyclent réellement les matériaux à 100% et s’adressent aux particuliers sont rares. En général, les déchets finissent d’une manière ou d’une autre dans une décharge, où ils s’infiltrent dans les sols et réserves d’eau.

La plupart des entreprises qui se disent spécialisées dans l’e-recyclage sont en fait des désassembleurs : elles démontent soigneusement les appareils électroniques jetés et revendent les composants à l’industrie mère, au lieu de transformer les déchets en nouveaux produits. Intercon, en revanche, recycle l’aluminium pour en faire des pièces automobiles.

Pourquoi s’embêter, quand la majorité ne semble pas s’en soucier ?

Nous voulons apporter une vraie solution de recyclage : nous avons tellement besoin de ces métaux et matériaux.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires