Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

La hausse du prix de l’essence est-elle une bonne chose pour l’environnement?

USA / / Amérique du nord

Alors que les États-Unis sortent doucement de la crise économique, le prix du pétrole ne cesse d’augmenter depuis les six derniers mois, touchant de plein fouet le portefeuille des consommateurs. Par la force des choses, tous sont obligés de revoir leurs habitudes de consommation. Un bon signe pour l’environnement.

Hausse du prix du carburant : des consommateurs “forcés” de repenser leur consommation

Lorraine Greene, comme la plupart des Américains, est soulagée d’apprendre que la nouvelle hausse des prix de l’essence n’aura pas de répercussions sur l’économie du pays. Pourtant, cette dernière a passé son weekend au milieu des cartons en vue de son prochain déménagement… encore ! Mais cette fois, c’est pour se rapprocher de son travail que Lorraine a choisi de céder sa maison. À 4$ le gallon, l’essence est devenue trop chère pour justifier un aller-retour quotidien de plus de 80 km !

Les solutions étaient, soit de vendre mon camion et de racheter un véhicule plus petit, soit d’essayer de se rapprocher de mon travail

Mme. Greene a donc choisi la seconde option et sa nouvelle maison se situe à seulement 12 km de son lieu de travail.

Selon les économistes, les derniers efforts politiques (augmentation des offres d’emplois alliée à la diminution des taxes sur les salaires) ont permis de compenser à l’échelle nationale la hausse des prix du célèbre or noir. Pourtant, Lorraine et ses compatriotes tentent toujours de se frayer un chemin hors de la récession dans leur quotidien.

Les Américains réduisent leurs déplacements

Avec la hausse des prix du pétrole, la fréquentation des routes (ici le Golden Gate) a diminué au profit des transports en commun. © Tewy (Wikimédia Commons)

Dans la région de San Francisco, le nombre quotidien de voitures à traverser le Golden Gate Bridge a diminué alors que les passagers des transports en commun – bus et ferries – ont augmenté. Bien que le prix de l’essence ait diminué légèrement au cours des dernières semaines, il est en moyenne 30% plus cher que l’année dernière. La hausse du prix du pétrole a, par la même occasion, fait grimper les prix des aliments, les tarifs aériens et même les déplacements en taxi dans certaines régions. Tout ceci détournant les consommateurs des autres achats.

La hausse des prix de l’essence et de l’énergie sont cités par les propriétaires comme le facteur principal affectant leurs planifications des dépenses, suivi par l’état de l’économie globale et l’inflation en général

, a déclaré le directeur général de Lowe’s, Robert A. Niblock, lors d’une conférence téléphonique avec des investisseurs.

Wal-Mart, premier détaillant du pays, remarque aussi que les prix élevés de l’essence ont retenu ses clients. Les ventes en magasins ont diminué de 1,1% au premier trimestre, au même moment les fréquentations des magasins ont chuté.

Nos clients économisent leurs déplacements en raison des prix élevés de l’essence

, a expliqué Bill Simon, superviseur des activités de l’entreprise aux États-Unis.

Des plans DD au secours des employés

Dans l’entreprise de Mme Greene, Topical BioMedics, “économiser des kilomètres” est devenue une nouvelle priorité stratégique.

Son patron, Lou Paradis, a récemment investi dans un cloud computing pour permettre à ses employés d’accéder aux différents documents et programmes depuis leur maison. Il distribue des cartes d’essence en guise de bonus et pour leurs anniversaires, et organise des séminaires sur “comment faire des économies d’énergie en voiture“. Et lorsque les employés ont à se déplacer pour des rendez-vous d’affaires, il les encourage à utiliser les voitures de l’entreprise – une voiture diesel propre TDI Volkswagen ainsi qu’une fourgonnette Ford Transit Connect relativement économes en carburant.

D’autres entreprises essayent également d’aider leurs employés face aux prix élevés du pétrole. Robert Trow, qui dirige une petite société de distribution dans le Massachusetts, a récemment donné à ses employés une augmentation – en plus de celle reçue en décembre – pour les aider à faire face au prix des pompes.

A Los Angeles, Paul Mitchell, patron d’une société dans le domaine capillaire, rembourse aux employés 20 centimes par mile quand ils font du covoiturage et couvre en totalité leurs frais de bus. Et ça marche, puisque de plus en plus d’employés prennent en compte cette offre !

Les opportunités d’affaires

Les véhicules électriques sont devenues une alternative aux voitures thermiques, grâce à un prix de "carburant" imbattable. © Tennen-Gas

Les ventes en ligne ont explosé en avril ! Les consommateurs ont préféré rester chez eux les weekends à cliquer sur leur souris plutôt que de conduire leur voiture. Le commerce électronique a augmenté de 19,2% en avril par rapport à l’année précédente, la plus forte augmentation depuis juillet 2007, selon une étude de SpendingPulse.

Le même mois, les ventes de véhicules ont augmenté de 18%, mais les consommateurs se tournent vers les modèles compacts et économiques en carburant comme la Chevrolet Cruze, Ford Fiesta ou les modèles Focus, de même que les voitures électriques comme la Nissan Leaf.

Les petits commerçants de proximité paraissent aussi gagnants. Comme l’exlique Tom Veasey, propriétaire du magasin True Value à Wilmington, ses clients se sont souvent plaints du coût de la voiture. Et ceux qui faisaient plusieurs miles pour se rendre à un magasin Home Depot font désormais leurs achats dans le sien.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires