Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Suivre les tortues marines à la trace

/ Amérique du sud

La tortue 73002 est proche des côtes. Dans quelques jours peut-être la verrez-vous en train de pondre sur l’une des nombreuses plages de Guyane française. C’est du moins ce qu’indique sa balise Argos.

Depuis début juin, il est désormais possible de suivre le parcours dans l’océan de 8 tortues luths (Dermochelys coriacea) et 4 tortues vertes (Chelonia mydas) du Plateau des Guyanes via le site internet Pandamazonie, le blog du WWF Guyane.

Le suivi télémétrique des tortues marines s’inscrit dans le programme de protection et de valorisation des tortues marines à l’échelle du plateau des Guyanes, CARET 2 (Co-ordinated Approach to Restore our Endangered Turtles 2). Le WWF-France est à l’origine de ce projet, et des partenariats ont été établis avec l’association environnementale Kwata, l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage (ONCFS), le Parc Naturel Régional de Guyane (PNRG), et le WWF-Guianas.

Ce projet de suivi télémétrique permettra d’avoir une meilleure connaissance des trajets migratoires des tortues vertes intra et post-ponte, ainsi que de la répartition de l’espèce au niveau de la Guyane et du Suriname. Le suivi permettra également d’estimer le niveau d’interaction des tortues marines avec les différentes pêcheries de la région. Le but étant de réduire les prises accidentelles de tortues marines lors des campagnes de pêche à la crevette notamment.

Car l’enjeu est d’importance : selon la liste rouge de l’Union Internationale de Conservation de la Nature (UICN) au niveau mondial, la tortue luth est “En danger critique d’extinction” et la tortue verte est “En danger”. Au niveau local, toutes les tortues marines de Guyane française sont intégralement protégées : il est interdit de les chasser ou de les vendre.

En 2012, de nouvelles balises Argos seront posées sur d’autres tortues marines afin d’enrichir la base de données.

Fiche d’identité des deux espèces de tortues suivies par balise argos :

La tortue luth


Taille : 1,6 m

Poids : 400 kg

C’est la plus grosse tortue marine du monde. Elle se nourrit essentiellement de méduses, qu’elle confond parfois avec des sacs plastiques. Une même tortue pond tous les deux ou trois ans. A chaque cycle de ponte, d’avril à juillet, elle peut venir jusqu’à 12 fois sur les plages.

La tortue verte


Taille : 1,1 m

Poids : 180 kg

Cette tortue, bien que massive, a une petite tête par rapport au reste de son corps. Une fois adulte, elle ne mange plus que des algues. C’est aussi la tortue marine qui a la plus grande saison de ponte : de février à juin, essentiellement sur le territoire de la réserve de l’Amana, dans l’Ouest de la Guyane française.


Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires