Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Une île sans eau!

Cap-Vert / / Afrique

La ville a beau se trouver au bord de la mer et s’appeler Praia qui signifie “Plage” en portugais, elle ne se trouve pas moins sans eau courante depuis plus de 2 semaines. Comme quoi il ne suffit pas d’être une île et habiter en bord de mer pour avoir un accès normal à l’eau courante au Cap Vert.

Bien que située en bord de mer, Praia ne dispose plus de système de distribution d'eau potable et se retrouve à sec. © Torbenbrinker (Wikimédia Commons)

Praia est la capitale du Cap Vert et compte 150.000 habitants. Pour Mariana, qui vit dans le quartier de Achada Santo António, la situation n’est plus supportable, car les réserves d’eau constituées sont épuisées.

Ils nous ont dit que ça durerait 7 jours, et apparemment, nous ne savons toujours pas quand nous aurons de l’eau.

Tout commence lorsque la compagnie Electra, entreprise publique de production et distribution d’énergie et d’eau au Cap Vert, annonce une interruption programmée et progressive de la fourniture d’eau dans la ville en raison de travaux sur le réseau, à compter du 23 mai. Au départ, le délai nécessaire aux travaux est prévu pour 7 jours ! Mais ce délai, déjà long, finit par ne pas être respecté et aujourd’hui, plus de 14 jours plus tard, l’eau n’a toujours pas été rétablie.

J’avais 6 jours de réserve… épuisée maintenant. Je vais devoir acheter de l’eau salubre, pour 30 escudos les 25 litres !

, se lamente Mariana.

Sous la pression de la population, des députés se sont rendus au siège de la compagnie qui n’a jusqu’alors fourni aucune explication. Il pourrait s’agir d’une avarie survenue sur le réseau, et la pièce nécessaire à la réparation n’est pas encore arrivée. Une arrivée dans la journée permettrait de rétablir le service un ou deux jours plus tard.

Le représentant de la compagnie reconnaît que “il y a un risque de voir la population se révolter, mais il est aussi nécessaire de travailler ensemble pour résoudre le problème au plus vite“. Il en appelle à la coopération entre gouvernement, députés, compagnie des eaux et population.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires