Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Buenos Aires inaugure son premier Bus à Haut Niveau de Service

Argentine / / Amérique du sud

Souvent considérés comme une alternative bon marché aux lignes de métro classique, les bus articulés à voies exclusives offrent un transport de qualité analogue à celui d’un tramway. Le Métrobus de la capitale argentine permettra chaque jour à 50.000 utilisateurs de voyager plus rapidement et plus confortablement.

Grâce à leurs voies réservées, les BHNS assurent une desserte rapide et régulière, pour un prix inférieur à une rame de métro. © Aleko David Alejandro Rendón

Le métrobus, entre bus et tram

Peu nombreuses sont les métropoles où la circulation dans le centre-ville ne pose pas problème, et Buenos Aires n’échappe pas à la règle. Afin d’améliorer le transport public sur l’une des principales artères de la capitale, l’avenue Juan B. Justo, le gouvernement de la ville a décidé de mettre en place un système de Métrobus, aussi appelé BHNS, pour Bus à Haut Niveau de Service.

Buenos Aires suit ainsi l’exemple de la ville brésilienne de Curitiba, première au monde à avoir généralisé ce moyen de transport dans les années 1980.

La principale différence entre le bus classique et le métrobus réside dans le fait que ces derniers peuvent circuler sur des voies exclusives, séparées physiquement du reste de la chaussée, exactement comme le font les tramways.

Ils ne sont donc pas soumis aux aléas des bouchons, et cette infrastructure permet d’utiliser des unités articulées pouvant embarquer jusqu’à 140 passagers chacune. On y retrouve le confort et la sécurité associés à une ligne de métro aérien, avec des stations offrant une signalétique claire et efficace, ainsi qu’une fréquence élevée du service.

Plus de transports en commun… et de voies encombrées

Actuellement, 14 bus articulés circulent le long des 12,5 km de l’avenue Juan B. Justo. Ce nombre devrait passer à 20 d’ici la fin du mois de juin, afin que le temps d’attente maximum ne dépasse pas deux minutes 30 entre deux services. Le métrobus circule à une vitesse moyenne de 24 km/h, soit le double des lignes de bus classique.

Si l’inauguration de la ligne a connu un franc succès auprès des utilisateurs de transport en commun, il n’en va pas de même pour les automobilistes. Les aménagements de la chaussée ont en effet réduit le nombre de voies de circulation sur cette avenue engorgée du centre-ville, au grand dam des chauffeurs de taxi.

Seuls les pompiers, les ambulances et la police seront autorisés à circuler sur les voies du métrobus en cas d’urgence.

Ce projet s’inscrit dans une tendance mondiale, puisque les BHNS ont déjà conquis de nombreuses villes partout à travers le monde, notamment en Allemagne, en Australie, au Brésil, au Canada, en Colombie, en Corée du Sud, en Équateur, aux États-Unis, au Ghana, au Guatemala, en Inde, en Indonésie, au Mexique, en Thaïlande et en Tanzanie.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires