Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Le plastique contre-attaque

USA / / Amérique du nord

Trois entreprises de sacs plastiques attaquent ChicoBag, fabricant de sacs réutilisables, pour avoir déclaré que les sacs plastiques nuisent à l’environnement.

Le "Bag Monster", invention de ChicoBag, a provoqué l'ire des industriels du plastique. © ChicoBag

Le recyclage assigné en justice

Andy Keller, fondateur de ChicoBag, fabrique des sacs réutilisables faciles à avoir toujours sur soi, pour donner le choix aux consommateurs. Sa compagnie se bat depuis 6 ans contre les sacs en plastique jetables qui polluent les rues et le littoral.

C’est maintenant au tour de trois entreprises de sacs plastiques de l’attaquer : ChicoBag aurait causé des “dégâts irréparables“, utilisé de fausses informations avec intention de “détourner les clients et clients potentiels“. Elles réclament la vérité dans la publicité.

Andy Keller y voit surtout une tentative de le faire taire :

Le monde entier attaque le plastique, l’industrie du plastique ne sait plus quoi faire et a peur.

La question des sources

L’industrie du plastique se sent discriminée. Le directeur marketing de Hilex Poly Co, Philip Rozenski, reproche le manque d’égalité. Selon lui, ChicoBag utilise des produits marketings mensongers, et l’industrie du plastique, en raison de l’image négative diffusée, n’est pas traitée comme les autres. Les trois entreprises impliquées demandent l’interdiction pour ChicoBag d’affirmer que les sacs jetables constituent une menace pour l’environnement ou que les sacs ChicoBag sont mieux pour la planète. Elles réclament aussi la saisie des profits réalisés par ChicoBag par ces affirmations et un triple dédommagement pour les dégâts causés par sa publicité.

Hilex Poly Co et les deux autres entreprises de sacs plastiques mettent en cause une page d’information du site internet de ChicoBag, sur les impacts environnementaux. ChicoBag a trouvé ses informations sur le site de l’EPA (Environmental Protection Agency ), puis les a retirées quand l’EPA a cessé de les utiliser. Hilex Poly Co soutient que ChicoBag n’a pu trouver ces informations que dans les archives de l’EPA, une preuve qu’elles n’étaient plus à jour et n’auraient pas du être utilisées.

Des accusations de mauvaise foi ?

Le reste des récriminations des entreprises de sacs plastiques portent sur des données issues d’autres sources et sont “hors-sujet“, selon Andy Keller : on lui reproche d’évaluer le recyclage à seulement 1% de la quantité de sacs plastiques produits, quand l’industrie plastique affirme atteindre 11.8%.

1%, 5% ou 12%, c’est du pareil au même : trop peu, et c’est là le problème !

Les habitants de la région (San Francisco) sont des pionniers de la lutte contre le sac plastique (interdiction officielle par la ville en 2007, suivie par la région, puis l’état). Keller n’est pas découragé par le procès. Son combat a commencé après avoir visité une décharge. Il en a créé un personnage, “Bag Monster“, avec un costume fait de 500 sacs plastiques, son estimation de la consommation annuelle d’un Américain.


Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires