Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Lutter contre la dengue grâce à Google

Amérique latine / / Amérique du sud

Comment un moteur de recherche peut-il aider les autorités sanitaires à faire face a une épidémie ? En leur fournissant des données liées à l’augmentation de requêtes spécifiques en fonction de la zone géographique. Description d’un outil prometteur, qui devrait bientôt s’ouvrir à d’autres domaines.


Proche du paludisme par son mode de propagation (les moustiques) et sa distribution (les zones tropicales et subtropicales), le virus de la dengue provoque des fièvres et des nausées, entraînant parfois la mort dans les cas les forme les plus virulents.

Pour lutter contre cette épidémie qui concerne 50 millions de personnes chaque année dans le monde, la Bolivie et le Brésil pourront désormais compter avec un nouvel allié : Google. Mais qu’on ne s’y trompe pas, il ne s’agit pas d’une œuvre philanthropique menée par la célèbre entreprise californienne, mais bien du moteur de recherche lui-même.

Un nouveau projet cherche en effet à comparer la quantité de recherches liées aux épidémies avec le nombre réel de malades enregistrés par les autorités sanitaires, afin de mettre au point un système d’alerte anticipée.

Cette application, baptisée Google Dengue Trends, permet de suivre l’évolution de la maladie grâce à des données actualisées quotidiennement alors que l’analyse des chiffres officiels prend souvent plusieurs semaines.

Développé grâce à une collaboration entre l’École de médecine de l’université de Harvard et l’hôpital pédiatrique de Boston aux États-Unis, Google Dengue Trends s’inspire d’un modèle mis au point lors de l’épidémie de grippe de 2009, qui avait permis de distribuer les vaccins et les soins avec plus d’efficacité.

En utilisant des données sur les cas de dengue fournies par les ministères de la Santé (de Bolivie, du Brésil, de l’Inde, de l’Indonésie et de Singapour) et par l’Organisation mondiale de la santé, nous avons pu construire un modèle qui fournit, presque en temps réel, des estimations de la présence de la dengue à partir de la popularité de certaines requêtes

explique Vikram Sahai, ingénieur chez Google.

Bien sûr, les données recueillies restent partielles, tout le monde n’utilisant pas Google de la même manière, mais les corrélations observées laissent penser qu’il s’agit d’un outil puissant, dont l’utilisation pourrait rapidement se généraliser. Plusieurs scientifiques ont déjà manifesté leur intention d’utiliser ce service afin de l’étendre à d’autres domaines.

 

Les outils Google :

- Google Trends permet de connaître la popularité d’un ou plusieurs termes de recherche par période, par pays et par langue.

- Google Insight, sorte de Google Trends amélioré, permet de visualiser la popularité des termes de recherche directement sur des cartes et d’obtenir des résultats liés à des catégories spécifiques.

- Google Correlate permet quant à lui d’introduire une série de données (se rapportant par exemple à une épidémie) et de chercher une tendance de requêtes correspondante, afin d’identifier d’éventuelles corrélations.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires