Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Polémique à propos des "villages à cancers"

Vietnam / / Asie

De nombreux reportages font état de villages où les taux de cancers sont plus élevés que la moyenne. La pollution industrielle est accusée d’être à l’origine du problème. Les autorités sanitaires démentent. C’est maintenant un scientifique basé en Australie qui relance la polémique.

La principale cause supposée des cancers: la pollution atmosphérique, consécutive au développement industriel. © Michael Palis

Des concentrations de cancers inquiétantes

Nguyen Van Tuan est un médecin de nationalité vietnamienne qui travaille pour un institut de recherche australien. Selon lui, le phénomène des ‘villages à cancers’ est malheureusement bien réel.

Selon l’institut pour la prévention contre le cancer, sur 10.000 personnes, 106 hommes et 59 femmes en moyenne décèdent de différents cancers au Vietnam. Or selon des recherches que j’ai effectuées dans les fameux “villages à cancers“, la proportion y est 3 à 9 fois supérieure. Le village de Kim Thanh par exemple compte 1.900 âmes, mais plus de 100 personnes y sont décédées d’un cancer dans les 7 dernières années. La proportion est plus de 9 fois la moyenne nationale. Que les autorités osent dans ces conditions nier les révélations, c’est étonnant.”

L’industrie, responsable n°1 ?

Des accusations qui sont régulièrement faites dans la presse locale. Et qui pointent toujours du doigt la même cause : la pollution industrielle. Est-ce crédible ?

Aux USA, des scientifiques ont étudié des cas de fortes concentration de cancers. Un facteur commun est celui de la présence d’importantes usines qui causent une dégradation de l’environnement. (…) Des scientifiques japonais ont démontré que des concentrations élevées de NO2 et de SO2 dans l’atmosphère conduisaient à l’augmentation de l’apparition de cancers des poumons. Et des experts internationaux estiment que 50% des cas de cancers pourraient être évités par un changement de mode de vie et une amélioration de l’environnement“.

On verra la réponse des autorités vietnamiennes à ces nouvelles attaques. L’industrialisation rapide du pays sans la présence de lois contraignantes sur l’environnement conduit en effet à des pratiques très dangereuses comme ailleurs en Asie. Et comme toujours, ce sont les plus faibles qui trinquent…

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires